1,2 million pour le cancer du cerveau

Le comité d'organisation de la soirée.... (Photo fournie par le Neuro)

Agrandir

Le comité d'organisation de la soirée.

Photo fournie par le Neuro

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
lapresseaffaires.com

Le 18 octobre dernier, plus de 800 personnes se sont réunies au Salon Richmond pour le troisième cocktail dînatoire Une brillante soirée. Flûte de champagne à la main, les participants ont assisté à des numéros de danse et des présentations multimédias, et ont pu savourer les mets gastronomiques offerts par certaines des plus grandes tables de Montréal.

Les efforts déployés par les organisateurs ont fait de cet événement une réussite qui a permis de dépasser toutes les attentes et de recueillir la somme de 1 223 000$. La générosité de ceux qui ont fait don de leur temps, de produits ou de services a permis d'organiser cet événement à un coût extrêmement faible :  90%  des profits ont été versés directement à la recherche sur le cancer du cerveau au Neuro. Depuis 2015, 2 998 000 $ ont permis d'appuyer la recherche sur le cancer du cerveau.

Ces fonds viendront appuyer le Programme de recherche sur les tumeurs cérébrales, où des chercheurs s'attachent à mettre au point des traitements personnalisés. Également appelée « médecine de précision », cette approche thérapeutique du cancer du cerveau permet aux médecins d'adapter le traitement aux caractéristiques biologiques du patient.

Il y a dix ans, la survie moyenne des patients atteints d'un glioblastome multiforme - la forme la plus agressive de tumeur cérébrale - était inférieure à un an. Grâce aux récentes avancées réalisées par les chercheurs, elle est maintenant supérieure à 20 mois et de nombreux patients survivent plus de cinq ans. Toutefois, il reste encore beaucoup à faire pour alléger les souffrances des patients et des membres de leur famille.

Le DKevin Petrecca, chef du Service de neurochirurgie du Neuro, a profité de l'événement Une brillante soirée pour annoncer certaines découvertes réalisées par les chercheurs. « Nous savons maintenant que plusieurs changements observés dans les cellules cérébrales sont à l'origine de ce type de cancer. Grâce à ces nouvelles connaissances, nous pouvons travailler plus efficacement à mettre au point des stratégies thérapeutiques pour ce genre de tumeur. Nous n'aurions jamais pu accomplir le travail des trois dernières années sans le soutien financier d'Une brillante soirée ».

« Un tel succès n'est possible que par la présence et l'implication de gens qui se laissent toucher par la cause et qui comprennent l'importance de la recherche fondamentale », souligne Marie-Claude Lacroix, qui compte parmi les organisateurs d'Une brillante soirée et dont le fils de 27 ans est décédé en 2010 d'un cancer du cerveau. « De plus, le travail d'équipe entre les scientifiques et les organisateurs de la soirée permet à nos invités d'être au courant des progrès de la recherche auxquels ils participent par leurs généreux dons ou commandites. Un grand merci à tous! »

Une brillante soirée tient à remercier ses principaux commanditaires : BMO Groupe financier, Desjardins, Métro, Agropur, Alre Properties, Apotex, Caisse de dépôt et placement du Québec, CGI, Construction C.A.L., Fednav, Logistec, Les Aliments Maple Leaf, Normandin Beaudry, Paysafe, Power Corporation du Canada, la Fondation de la famille Rossy, Transcontinental, Bell, Ivanhoé Cambridge, Jarislowsky Fraser, et Vigilant.

L'Institut et hôpital neurologiques de Montréal - le Neuro - est un établissement de calibre mondial voué à la recherche sur le cerveau et aux soins neurologiques de pointe. Depuis sa création, en 1934, par le célèbre neurochirurgien Wilder Penfield, le Neuro est devenu le plus grand établissement de recherche et de soins cliniques spécialisé en neurosciences au Canada, et l'un des plus importants sur la scène internationale. L'intégration harmonieuse de la recherche, des soins aux patients et de la formation par les plus grands spécialistes du monde contribue à positionner le Neuro comme un centre d'excellence unique pour l'avancement des connaissances sur les troubles du système nerveux et leur traitement. L'Institut neurologique de Montréal est un institut de recherche et d'enseignement de l'Université McGill.

Parmi les domaines de recherche figurent les mécanismes de régulation fondamentaux à l'origine du cancer du cerveau, de l'autorenouvellement et de la différenciation des cellules souches dans le cancer cérébral, du processus d'invasion et de la résistance au traitement. Le Neuro dispose de toutes les technologies de pointe, dont les tests génomiques et épigénomiques de nouvelle génération, les approches reposant sur la biologie computationnelle, les essais en milieu cellulaire pour le criblage des médicaments, la modélisation de xénogreffes crâniales issues du patient et l'imagerie des petits animaux.

Le Centre de recherche sur les tumeurs cérébrales est directement intégré au Neuro, permettant ainsi des interactions et des collaborations avec des chercheurs et des groupes de recherche en neurosciences moléculaires, cellulaires et développementales.

Le Programme de recherche sur les tumeurs cérébrales à l'Institut et hôpital neurologiques de Montréal est l'un des programmes les plus vastes et les plus complets au pays en matière de recherche et de traitement des tumeurs cérébrales. Il comprend le Centre de recherche sur les tumeurs cérébrales, le Programme de neuro-oncologie translationnelle ainsi que le Programme clinique interdisciplinaire de neuro-oncologie. L'intégration avec les programmes de neuro-oncologie translationnelle et clinique permet d'assurer une transition harmonieuse entre les découvertes des chercheurs et les essais cliniques portant sur de nouveaux traitements.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer