500 000$ pour le Shriners

De gauche à droite : Bill Miller, Jerry G.... (Photo fournie par l'Hôpital Shriners pour enfants - Canada)

Agrandir

De gauche à droite : Bill Miller, Jerry G. Gantt, Meredith Pennock, Louis-Nicolas Veilleux, Sharon Brissette et Reggie Hamdy.

Photo fournie par l'Hôpital Shriners pour enfants - Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
lapresseaffaires.com

L'Hôpital Shriners pour enfants - Canada inaugurait le 15 mars dernier son Centre d'analyse du mouvement (CAM). C'est en majeure partie grâce au soutien de l'organisation des Ladies of the Oriental Shrine of North America de Toronto, lors de la campagne Soins exceptionnels pour enfants exceptionnels,  dont la contribution s'élève à 500 000$, que ce nouveau centre a pu voir le jour.

L'objectif principal du Centre d'analyse du mouvement est d'évaluer les déficits fonctionnels associés à la marche chez l'enfant et, dans une moindre mesure, de détecter l'origine de possibles déficits fonctionnels. Pour y parvenir, les professionnels du CAM utilisent des capteurs disposés sur le corps du patient et des caméras optoélectronique (infrarouge). Grâce à ces technologies, il est possible de quantifier les déplacements de l'enfant dans l'espace et le temps. L'équipe du centre peut ainsi détecter des patrons de mouvement anormaux et comprendre l'origine biomécanique de ces faux mouvements.  L'analyse se fait avant le traitement afin de fournir une information précise à l'équipe soignante qui évaluera les options de traitement (chirurgie ou physiothérapie par exemple).  Elle se fait également après le traitement pour mesurer les progrès de l'enfant suite à l'intervention chirurgicale ou thérapeutique.

 « Équipé d'un ensemble de dix caméras optoélectronique, de plateformes de force permettant des analyses cinétiques, d'électromyogrammes dont le rôle est de quantifier l'activation des muscles, d'un dynamomètre isocinétique capable de mesurer les forces dans les diverses articulations et de bien d'autres équipements, ce centre va nous permettre d'optimiser les soins offerts aux patients qui requièrent une intervention tout en développant une approche préventive et d'avant-garde en pédiatrie-orthopédique», explique Louis-Nicolas Veilleux, chercheur en chef du centre. «Ce nouveau service permettra non seulement d'améliorer notre capacité à diagnostiquer et à traiter, mais aussi à faire partie des nombreuses études multicentriques au sein du réseau des hôpitaux Shriners ».

Ainsi, Il y aura maintenant deux centres d'analyse du mouvement pédiatriques au Québec : celui du Centre de réadaptation Marie-Enfant et celui de l'Hôpital Shriners pour enfants - Canada, tous deux situés dans la région métropolitaine.

« L'équipe du Centre d'analyse du mouvement  est multidisciplinaire : chercheurs, médecins physiothérapeutes, kinésiologues, ergothérapeutes et techniciens spécialisés.  Chacun  apportera son savoir et ses connaissances afin de produire des étapes de diagnostic ou de traitement beaucoup plus efficientes. N'oublions pas non plus que le centre est membre du réseau CAMSnet, un réseau qui regroupe les treize centres d'analyse du mouvement des 22 Hôpitaux Shriners aux États-Unis. Nous allons faire un grand bond en avant...», souligne Reggie Hamdy, médecin chef des Hôpitaux Shriners du Canada et directeur du centre.

Étaient également présents Bill Miller, président, conseil des gouverneurs, Hôpitaux Shriners pour enfants - Canada; Jerry G. Gantt, président , conseil des fiduciaires, réseau des Hôpitaux Shriners pour enfants; Meredith Pennock, présidente, Ladies of the Oriental Shrine of North America; et Sharon Brissette, directrice générale par intérim des Hôpitaux Shriners pour enfants - Canada.

Dans un avenir rapproché, le Centre d'analyse du mouvement servira également au développement de la médecine sportive, de la prévention arthritique, des outils thérapeutiques et de la recherche. Le centre desservira non seulement la population du Québec mais également celle du reste du Canada et du nord des États-Unis.

 




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer