Doctorat honoris causa pour Luc Plamondon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Breton, Luc Plamondon et Louise Roy, chancelière...

Agrandir

Guy Breton, Luc Plamondon et Louise Roy, chancelière de l'UdeM.

lapresseaffaires.com

Le 31 mai, lors de la collation des grades 2013, le recteur de l'Université de Montréal, Guy Breton, a remis un doctorat honoris causa à l'auteur Luc Plamondon pour son apport à la culture francophone sur la scène internationale.

M. Plamondon a parlé au nom des docteurs honorifiques. Sa présence à l'Université de Montréal lui a rappelé des souvenirs de jeunesse, alors qu'il habitait un demi-sous-sol sur l'avenue Decelles, entre 1963 et 1965. «J'étudiais en littérature et je découvrais la ville de Montréal, dit ce bachelier de l'Université Laval. C'était une période très excitante de ma vie, mais assez courte, finalement. Je suis ensuite parti au Mexique puis en France, en Espagne, en Allemagne...»

Le curé de son village de Portneuf voulait faire de lui un prêtre. Luc Plamondon a plutôt écrit des chansons qui sont interprétées partout sur la planète. «Ce n'est pas à moi d'évaluer mon mérite, mais je trouve ça formidable de recevoir un tel honneur. Mon père, illettré, serait fier de moi, car c'est l'éducation qu'il a voulu nous donner comme héritage, à mon frère et moi», a-t-il confié lors d'un entretien avec le journal Forum de l'UdeM de son appartement parisien à quelques jours de la remise du parchemin.

Luc Plamondon est l'auteur de chansons, d'opéras et de comédies musicales le plus connu dans la francophonie. Avec Michel Berger, il a crée l'opéra rock Starmania. Il a également écrit le livret de plusieurs opéras et comédies musicales, dont La Légende de Jimmy avec Michel Berger, Lily Passion avec Barbara et Notre-Dame de Paris avec Richard Cocciante.

Son talent d'auteur est largement reconnu. En 1989, Luc Plamondon est nommé Chevalier de l'Ordre du Québec. En 1994, il reçoit la plus haute distinction française, la Légion d'honneur et, en 1996, le Prix du Gouverneur général du Canada. En 2001, il reçoit l'Ordre de la Pléiade. En 2002, il est nommé officier de l'Ordre du Canada. En 2003, à Toronto, il est intronisé au Hall of Fame of Canadian Music. Enfin, Luc Plamondon a reçu un World Music Award à Monaco pour le succès mondial de Notre-Dame de Paris et un MIDEM Award à Cannes pour sa carrière de parolier.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer