Style: 10 questions à Mathieu Paquette

(Montréal) Tous les jeudis, un professionnel se dévoile dans notre page style de vie. Cette semaine, Mathieu Paquette, chef de produit, santé respiratoire, de Merck, répond à nos questions.

Un endroit intéressant pour un voyage d'affaires?

Il y a cinq ans, j'ai passé une semaine à Barcelone. Ce voyage restera toujours gravé dans ma mémoire. Les gens, la mode, La Rambla, l'architecture unique de Gaudi, le parc Güell, les musées de Picasso et Miro. Mais le moment le plus mémorable reste lorsque j'ai oublié mon portefeuille dans le taxi, la veille de mon départ!

Un magazine que vous lisez par plaisir?

CycloSports et CycloCoach. On trouve dans ces magazines français beaucoup d'analyses, de tests sur route et de conseils d'entraînement.

Où aimez-vous décompresser?

En vélo sur les routes calmes du boulevard des Mille-Îles à Laval ou des Basses-Laurentides. À vélo, je ne pense à rien. Je pédale pour me tenir en forme, mais aussi pour relever Le Grand défi Pierre Lavoie. Pour la troisième année consécutive, Merck nous soutient dans la réalisation de ce défi.

Qu'est-ce qui décore votre bureau?

Nous avons une déco standard, mais j'aime y mettre des photos de mes enfants... et leurs réalisations artistiques!

Êtes-vous iPhone ou BlackBerry?

BlackBerry. La lecture des courriels et la consultation de mon agenda se font du bout du doigt! Mon application préférée est celle de la météo, car je veux savoir s'il fera beau pour aller skier ou pédaler.

Que portez-vous à votre poignet?

Une montre au fond noir Tag Heuer Aquaracer que j'ai achetée, il y a deux ans et demi, pour marquer la naissance de mon fils Félix. Même si elle a un look sport, elle a du caractère, elle est simple et épurée.

Votre repas du midi?

J'adore les salades grecques de notre cuisinier. Elles sont santé, très bonnes et ne sont pas préparées à l'avance.

La musique que vous écoutez en ce moment?

Quand je pédale, j'aime écouter DJ Tiesto et la musique de Richard Durand. Et, dans le trafic, à mon retour à la maison à Laval, j'écoute David Usher et ColdPlay.

Une gaffe en carrière?

Ce n'est pas nécessairement une gaffe, mais une occasion que j'aurais dû saisir: d'aller travailler en Allemagne ou aux États-Unis, il y a cinq ans. Au moment où on est en développement de carrière, connaître d'autres cultures et s'adapter à d'autres environnements, c'est très valorisé. J'aurais eu une expérience de gestion internationale.

Votre meilleur coup en carrière?

Lorsque je me suis joint à Merck à titre de responsable de la marque hydraSense, j'ai analysé le marché, mais surtout essayé de comprendre le client et ses motivations. J'ai innové en éduquant les professionnels de la santé sur l'utilisation des solutions salines et leurs bénéfices, en développant entre autres du matériel d'éducation aux patients. À ce jour, hydraSense reste la marque numéro 1 au Canada et connaît une croissance fulgurante depuis cinq ans.

Voyez aussi notre complément vidéo sur www.lapresse.ca/affaires-style

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer