Financer ses rénovations

Dossiers  »

Savoir+: Immobilier

Savoir+: Immobilier

Consultez nos articles sur l'achat, la vente, le financement ou la rénovation d'une propriété. »

Si vous n'avez pas d'argent disponible pour vos rénovations, plusieurs  options... (Photo fournie par istockphoto.com)

Agrandir

Photo fournie par istockphoto.com

Didier Bert, collaboration spéciale
La Presse

Si vous n'avez pas d'argent disponible pour vos rénovations, plusieurs options s'offrent à vous, de la plus intéressante à celle qu'il faut éviter.

Utiliser le prêt hypothécaire d'acquisition

L'idéal est de prévoir les rénovations au moment de l'achat de la résidence. Vous pouvez ainsi ajouter le coût estimé des rénovations au montant du prêt hypothécaire. Vos rénovations seront financées au taux le plus avantageux, celui de votre prêt immobilier. Compte tenu des économies possibles, cela vaut la peine d'y réfléchir à deux fois au moment de l'achat.

Refinancer votre prêt hypothécaire

En cas de travaux importants, votre résidence verra sa valeur augmenter. Vous pourriez alors refinancer votre prêt hypothécaire sur une plus longue période. Votre capacité d'emprunt est de 80% de la valeur de votre logement, de laquelle il faut ôter le solde impayé du prêt. Des frais juridiques et d'évaluation peuvent s'appliquer, ce qui est une bonne raison pour réserver cette solution aux investissements importants.

Obtenir une marge de crédit garantie

Ce financement présente des taux d'intérêt attractifs, car il est garanti par la valeur nette de votre bien immobilier. Vous disposez des fonds en tout temps. À chaque remboursement, vous retrouvez une partie de votre enveloppe, car les fonds inutilisés peuvent être réempruntés. Comme le prêt sur l'avoir propre foncier, la marge de crédit garantie ne peut pas excéder 80% de la valeur de la résidence.

Utiliser une marge de crédit personnelle

Cette solution est rapide à mettre en oeuvre, mais le montant prêté est plus faible que pour une marge de crédit garantie. Cette possibilité devrait cependant être réservée aux personnes très disciplinées dans leur gestion budgétaire. Sinon, le risque est grand d'oublier de rembourser et de se retrouver plus tard avec une facture insupportable. Il arrive que certains vendent leur résidence pour rembourser leur marge de crédit.

Contracter un prêt personnel

D'une durée d'un à cinq ans, le prêt personnel permet de fixer une enveloppe globale pour votre projet de rénovation. Les remboursements sont périodiques, sur la base d'un taux d'intérêt fixe ou variable, comme pour un prêt hypothécaire.

Utiliser votre carte de crédit

Ce financement devrait être réservé aux petits travaux. Vous devrez payer votre solde de carte de crédit dans le mois. Sinon, l'ampleur du taux d'intérêt rendra l'opération très coûteuse.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer