Combien peut-on emprunter pour une propriété?

Dossiers  »

Savoir+: Immobilier

Savoir+: Immobilier

Consultez nos articles sur l'achat, la vente, le financement ou la rénovation d'une propriété. »

Vous et votre conjoint avez un revenu annuel brut de 80 000$. Combien ... (Photo André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

Photo André Pichette, archives La Presse

Martine Letarte, collaboration spéciale
La Presse

Vous et votre conjoint avez un revenu annuel brut de 80 000$. Combien pouvez-vous emprunter à la banque pour acheter une maison?

Si vous utilisez les outils sur internet des institutions financières, il est fort possible que vous obteniez des résultats supérieurs à 350 000$.

Pourtant, si vous empruntez le maximum que l'institution financière vous accorde, le remboursement risque de vous paraître ardu.

«Pour faire ces calculs, les institutions financières ne tiennent pas compte de la vie réelle des gens, mais du risque que peut prendre l'institution financière», indique Cathy Simard, conseillère budgétaire à l'Association coopérative d'économie familiale (ACEF) de l'Île Jésus.

Lorsqu'elle aide un citoyen à faire son budget en prévision de l'achat d'une propriété, Mme Simard regarde le revenu net de la personne plutôt que son revenu brut. «C'est plus concret comme ça parce que c'est ce que la personne a réellement dans ses poches sur chaque paye», précise-t-elle.

La règle du 30-40

L'ACEF conseille d'accorder entre 30 et 40% de son revenu net au volet habitation de son budget.

«Sinon, c'est une autre portion du budget qui en souffrira, comme les loisirs ou l'épicerie. Certains ont toutefois tendance à aller au-delà du 40% et continuent le même train de vie en gonflant artificiellement leurs revenus par le crédit», remarque-t-elle.

Lorsque l'ACEF se réfère à la part de budget accordée à l'habitation, elle englobe beaucoup plus que l'hypothèque.

«Cela inclut tout ce qui y est relié: les taxes municipales et scolaire, le chauffage, l'électricité, l'assurance habitation, l'entretien, etc.», précise-t-elle.

Si on achète une copropriété, il faut aussi penser aux frais de condo.

Il y a en fait plusieurs aspects du budget à revoir lorsqu'on achète une propriété. Par exemple, il faut prévoir les rénovations à faire.

«Il faut aussi avoir un coussin en cas d'imprévu. On suggère environ 1000$», précise Mme Simard.

Autres frais

Elle remarque que les gens oublient souvent de penser à un élément du budget qui varie en fonction de la propriété achetée : le coût du transport.

«Si on achète une propriété éloignée de son travail, ça peut faire augmenter significativement les frais d'essence ou de transport en commun. Il faut en tenir compte», affirme la conseillère budgétaire de l'ACEF, qui offre des consultations gratuites aux citoyens de Laval.

De plus, il faut penser aux frais engendrés par l'achat : l'inspection du bâtiment, le notaire, les droits de mutation immobilière (taxe de bienvenue).

Cathy Simard remarque que parmi les citoyens qu'elle rencontre, bon nombre d'entre eux n'avaient pas du tout pris ces facteurs en considération lorsqu'ils ont décidé d'acheter un bien immobilier.

«Tous ces éléments financiers auxquels il faut penser peuvent défaire des rêves, mais notre objectif, c'est de voir si la personne a les moyens d'acquérir la propriété, indique Mme Simard. Si ce n'est pas le cas, la personne peut décider d'acheter une maison moins dispendieuse ou de repousser son projet.»

Total des dépenses annuelles

Propriété de 200 000$ en chiffres

Mise de fonds: 40 000$

Hypothèque: 160 000$, 4 % d'intérêt fixe pour 5 ans, 25 ans d'amortissement,

Versements mensuels: 841,63$ (10 099,56$ annuellement)

Frais de chauffage et d'électricité annuels : 1000$

Taxes municipales et scolaire annuelles: 1500$

Assurance habitation annuelle: 800$

Entretien annuel: 600$

Total des dépenses annuelles pour l'habitation: 14 000$

Salaire net du ménage nécessaire pour suivre les conseils de l'ACEF: 46 650$ pour en consacrer 30% à l'habitation ou 35 000$ pour 40%.

Combien coûte le notaire?

- Les honoraires varient d'une région à l'autre. Il faut compter en moyenne 1000$ + taxes pour les volets financement et achat de la propriété.

- On peut ajouter des frais d'environ 20 ou 30$ + taxes pour effectuer des vérifications et des transferts de documents.

- On ajoute les frais d'enregistrement de l'hypothèque : 134$ (en ligne) ou 144$ (papier) et les frais d'enregistrement de la vente: 98$ (en ligne) ou 108$ (papier).

- S'il y a plus qu'un acheteur, on ajoute généralement les frais de publication d'avis d'adresse (36$ par adresse).

Combien coûte l'inspection du bâtiment?

Pour une maison individuelle, c'est environ entre 500 et 600$ + taxes pour l'inspection et le rapport, évalue Albert Arduini, président de l'Association des inspecteurs en bâtiment du Québec. Le prix varie selon la superficie de la propriété, sa valeur et s'il y a du multi-logement.

Comment calculer le montant de la «taxe de bienvenue»?

Pour savoir à combien s'élèveront les droits de mutation immobilière, il faut considérer le montant le plus élevé entre l'évaluation municipale et le prix de vente de la propriété. On calcule 0,5% pour la tranche entre 0 et 50 000$, 1% entre 50 000 et 250 000$ et 1,5% pour les 250 000$ et plus. Pour une propriété de 280 000$, la taxe sera de 2700$.

Dois-je prévoir des frais pour le certificat de localisation?

Non. C'est lorsque vous vendrez votre maison que vous devrez le faire faire. Pour une maison unifamiliale en milieu urbain, le guide des tarifs de l'Ordre des arpenteurs-géomètres suggère 1100$ + taxes.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer