Des résultats décevants pour David's Tea

Dans ses documents financiers, l'entreprise établie à Montréal... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Dans ses documents financiers, l'entreprise établie à Montréal explique que le conseil d'administration pourrait envisager une ronde de financement, une restructuration, une fusion ou une acquisition ainsi que la vente d'actifs jugés non essentiels.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Un peu plus de deux ans après avoir fait son entrée en Bourse, et après avoir rencontré plusieurs écueils, le marchand de thé québécois David's Tea a décidé d'explorer ses options, qui pourraient inclure une vente de l'entreprise.

David's Tea en a fait l'annonce jeudi, après la clôture des marchés financiers, à l'occasion du dévoilement de ses résultats du troisième trimestre jugés décevants.

«Nous sommes encore au début du processus et à ce moment-ci, il n'est pas possible de commenter davantage», a affirmé la directrice des affaires juridiques de l'entreprise, Nathalie Rolland, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes financiers.

Sur le Nasdaq, lors des transactions d'après séance, le titre de David's Tea se négociait à 4,20 $ US vers 17 h 15, en hausse de 10 cents US, ou 2,44 %.

Dans ses documents financiers, l'entreprise établie à Montréal explique que le conseil d'administration pourrait envisager une ronde de financement, une restructuration, une fusion ou une acquisition ainsi que la vente d'actifs jugés non essentiels.

Aucun échéancier n'a été fixé et rien ne garantit qu'une transaction aura lieu, précise la société.

La décision de David's Tea survient alors que Starbucks avait annoncé en juillet son intention de fermer ses 379 magasins Teavana, incluant ses 54 établissements canadiens, d'ici le printemps.

«Nous sommes déçus de la performance de David's Tea et croyons que l'étude d'options constitue une façon de nous rapprocher de l'objectif de générer de la valeur pour les actionnaires», explique le président du conseil d'administration, Maurice Tousson, dans les documents financiers.

En plus de problèmes au chapitre de la rentabilité, le marchand de thé a remanié sa haute direction jusqu'à ce que Joel Silver devienne son président et chef de la direction en mars dernier.

Au trimestre terminé le 28 octobre, David's Tea a vu sa perte nette bondir de 30 %, à 6,5 millions, ou 25 cents par action, alors qu'elle avait été de 5 millions, ou 20 cents par action, au troisième trimestre de l'an dernier.

En excluant les éléments non récurrents, sa perte ajustée s'est établie à 4,5 millions, ou 17 cents par action, par rapport à une perte ajustée de 2,4 millions, ou 10 cents par action, il y a un an.

De leur côté, les revenus ont fléchi de 2,5 %, à 43 millions, tandis que les ventes des établissements ouverts depuis au moins un an - un indicateur clé dans le secteur du commerce de détail - ont plongé de 6,8 %.

M. Silver a expliqué que la faiblesse des ventes comparables reflétait des défis dans le secteur des accessoires pour la consommation de thé n'ayant «pas titillé les consommateurs».

Malgré les résultats décevants, celui-ci a ajouté que les ventes en ligne de la compagnie avaient continué à montrer des signes de progrès.

«La croissance des ventes en ligne est supérieure à 10 % et nous comptons déployer une nouvelle plateforme en ligne, qui est le résultat d'un investissement de plusieurs millions de dollars, au premier trimestre», a dit M. Silver.

Néanmoins, David's Tea, qui exploite 236 magasins des deux côtés de la frontière, a l'intention de fermer des établissements jugés non performants aux États-Unis, a indiqué son grand patron, sans fournir de nombre exact.

En plus, un programme de réduction des coûts a été déployé, a expliqué M. Silver, ce qui devrait se traduire par l'élimination d'un nombre de postes qui n'a pas été précisé, a souligné le grand patron de David's Tea.




publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer