Couche-Tard dépasse les attentes

Les revenus trimestriels de Couche-Tard sont passés de... (Photo Olivier PontBriand, Archives La Presse)

Agrandir

Les revenus trimestriels de Couche-Tard sont passés de 8,4 milliards de dollars il y a un an à 12,1 milliards cette année

Photo Olivier PontBriand, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Arsenault
La Presse Canadienne
Montréal

Alimentation Couche-Tard a livré des résultats records au deuxième trimestre alors que l'acquisition de CST Brands a plus que contrebalancé l'incidence négative des ouragans ayant déferlé dans le sud des États-Unis.

L'exploitant de dépanneurs et de stations-service a dévoilé mardi un bénéfice net de 435,3 millions de dollars US, ou 76 cents US, en progression de 35% par rapport à la même période lors de l'exercice précédent.

«Ce résultat est d'autant plus impressionnant à la lumière des défis qu'a dû relever une partie de notre réseau dans la foulée des ouragans Harvey et Irma et de la faiblesse persistante du secteur en général», a souligné le président et chef de la direction de la multinationale, Brian Hannasch.

Le passage des ouragans Harvey et Irma, qui ont ravagé certaines parties du Texas et de la Floride, a perturbé les activités de 1300 magasins à différents niveaux, ce qui a représenté des coûts de 4,8 millions US.

À la Bourse de Toronto, les investisseurs ont réagi favorablement, puisque le titre de la société a touché un sommet annuel. Vers 10h15, l'action prenait 2,06 $, ou 3,21%, pour se négocier à 66,32 $.

Abstraction faite des éléments non récurrents, le profit ajusté de Couche-Tard s'est établi à 458 millions US, ou 80 cents par action, pour le trimestre terminé le 15 octobre, ce qui constitue une hausse d'environ 40%.

Cette performance trimestrielle a dépassé les attentes des analystes, qui tablaient sur un bénéfice ajusté par action de 71 cents US, selon Derek Dley, de Canaccord Genuity.

«C'est impressionnant étant donné que les fermetures d'établissements liées aux ouragans Harvey et Irma ont pesé sur les activités de la compagnie au cours du trimestre», a noté l'analyste, dans une note envoyée par courriel.

De leur côté, les revenus ont progressé de 44%, passant de 8,44 milliards US à 12,1 milliards US.

En excluant le réseau des 1300 magasins de CST Brands, les ventes des magasins ouverts depuis un an - un indicateur clé dans le secteur du commerce de détail - ont grimpé de 0,7% aux États-Unis et de 1,6% en Europe. Elles ont toutefois glissé de 1,6% au Canada.

Jusqu'à présent, Couche-Tard dit avoir réalisé des synergies totalisant 84 millions US dans le cadre de l'intégration du réseau de l'entreprise établie à San Antonio, au Texas. Sur trois ans, les économies devraient osciller entre 150 millions US et 200 millions US.

Annoncée en 2016, cette transaction de 3,4 milliards US avait été finalisée à la fin du mois de juin.

Le mois dernier, Couche-Tard a également acheté, à des fins d'annulation, 4,4 millions d'actions qui étaient détenues par Metro, qui a liquidé la quasi-totalité de son placement dans la multinationale afin de financer en partie l'acquisition du Groupe Jean Coutu.




publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer