CGI anticipe une croissance des besoins numériques

En excluant ces éléments, CGI affirme que son... (Photo Paul Chiasson, archives La Presse canadienne)

Agrandir

En excluant ces éléments, CGI affirme que son bénéfice net s'est chiffré à 275,7 millions ou 0,93 $ par action pour le trimestre. Ce chiffre est en ligne avec les prévisions des analystes.

Photo Paul Chiasson, archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ross Marowits
La Presse Canadienne
Montréal

En dépit de certaines résistances à l'interne, les multinationales et les gouvernements souhaitent accroître leur empreinte numérique, suggère une nouvelle enquête dévoilée mercredi par le Groupe CGI.

Le coup de sonde réalisé par le géant informatique québécois indique que 81 pour cent des dirigeants sondés affirment que la culture organisationnelle ainsi que le manque de connaissances en matière de nouvelles technologies figurent parmi les principaux obstacles à surmonter.

Une large majorité de répondants - 85 pour cent - estiment que la transformation numérique est généralement motivée par les besoins de leurs clients. L'an dernier, 71 pour cent des répondants étaient de cet avis, selon le sondage de CGI.

Les risques en matière de cybersécurité arrivent au deuxième rang, devant les exigences réglementaires.

«Il y a clairement des besoins en croissance dans toutes les (compagnies et gouvernements) afin de se transformer et d'être capable de répondre aux besoins des clients et citoyens», a expliqué mercredi le président et chef de la direction de Groupe CGI, George Schindler, au cours d'une conférence téléphonique visant à discuter des résultats du quatrième trimestre.

Selon l'enquête, la demande est en hausse puisque 40 pour cent des entreprises disent miser sur des stratégies numériques touchant l'ensemble de leurs activités, comparativement à 12 pour cent il y a un an.

M. Schindler a affirmé que les clients prévoient doubler leurs budgets destinés à de nouveaux projets au cours des deux ou trois prochaines années.

Dans le cadre de l'enquête, plus de 1300 gens d'affaires et dirigeants ainsi que des représentants gouvernementaux répartis dans 17 pays ont été interrogés. Les Canadiens ont représenté 15 pour cent des répondants.

Groupe CGI a par ailleurs vu ses profits nets fondre de 24 pour cent au quatrième trimestre par rapport à la même période l'an dernier, notamment en raison d'une charge de restructuration.

L'entreprise a engrangé un bénéfice net de 208,5 millions $, ou 70 cents par action, comparativement à 274,4 millions $, ou 89 cents par action, il y a un an.

Le plus récent trimestre comprend des coûts de restructuration de 65,3 millions $ et des frais connexes aux acquisitions et coûts d'intégration de 1,9 million $.

En excluant ces éléments non récurrents, Groupe CGI a généré un bénéfice ajusté de 275,7 millions $, ou 93 cents par action, au troisième trimestre.

De leur côté, les revenus ont été de 2,61 milliards $, en hausse par rapport à 2,58 milliards $ lors du quatrième trimestre de l'exercice précédent.

Pour l'année financière, Groupe CGI a engrangé des profits de 1 milliard $ sur des revenus de 10,84 milliards $. Son profit ajusté est passé 1,08 milliard $, ou 3,46 $ par action, à 1,1 milliard $, ou 3,65 $ par action.

À la Bourse de Toronto, le titre de l'entreprise a clôturé à 66,36 $, en baisse de 1,77 $, ou 2,6 pour cent.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer