Bénéfice et de revenus en hausse pour Québecor

Les résultats de Québecor sont en hausse pour le deuxième trimestre de... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, archives LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lia Lévesque
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Les résultats de Québecor sont en hausse pour le deuxième trimestre de l'exercice 2017, malgré une baisse du nombre d'abonnés au câble traditionnel et d'abonnés au téléphone filaire.

La direction de l'entreprise a présenté, jeudi, les résultats financiers pour le deuxième trimestre de l'exercice, à l'occasion d'une conférence téléphonique avec les analystes financiers.

Plus précisément, ses revenus ont progressé de 39,6 millions $, ou quatre %, pour atteindre 1,03 milliard $.

Le bénéfice net attribuable aux actionnaires s'est chiffré à 132,4 millions $, ou 1,09 $ par action, comparativement à 9,8 millions $, ou 8 cents par action, l'an dernier. Ce bond comprend notamment l'impact favorable du gain de 87,8 millions $ sur la vente d'une licence de spectre.

Le 20 juin, Vidéotron a vendu à Rogers la licence de spectre des services sans fil qu'elle détenait dans la région de Toronto pour une contrepartie de 184,2 millions $. Cette vente a été comptabilisée dans les résultats du deuxième trimestre.

L'autre vente d'une licence de spectre - celle de sept licences à l'extérieur du Québec vendues le 24 juillet à Shaw Communications, pour une somme de 430 millions $ -, sera plutôt comptabilisée au troisième trimestre, a précisé la direction de Québecor.

Le secteur des télécommunications a affiché une croissance de 39,7 millions $, soit 5,1 %, de ses revenus et de 26,3 millions $, ou 7,3 %, de son bénéfice d'exploitation ajusté.

Malgré ces bons résultats, l'entreprise a connu une baisse de 24 000 abonnées au câble et une baisse de 20 000 abonnés à la téléphonie par câble. Le nombre d'abonnés à la téléphonie mobile, lui, est en hausse, ainsi que celui des abonnés au service de vidéo sur demande par abonnement Club Illico.

La présidente et chef de la direction de Vidéotron, Manon Brouillette, s'est néanmoins dite confiante de récupérer certains de ces abonnés «tôt en septembre», ou lors de la rentrée des classes.

Le secteur des médias, quant à lui, a affiché une croissance de 8,4 millions $, soit 121,7 %, de son bénéfice d'exploitation ajusté.

Québecor a aussi annoncé une progression des revenus de Vidéotron au deuxième trimestre en téléphonie mobile (26,8 millions $, ou 21,8 %), en accès Internet (13,9 millions $, ou 5,7 %), pour les services affaires (4,6 millions $, ou 17,1 %) et pour Club Illico (2,4 millions $, ou 32,4 %).

La direction de Québecor a en outre réitéré son intention de racheter d'autres actions ordinaires de Québecor Média détenues par CDP Capital, une filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec. La participation de la société dans Québecor Média est de 81,53 %.

Le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau, a aussi réitéré sa volonté d'investir dans l'entreprise «afin de maintenir les plus hauts standards de qualité de notre réseau».

L'action de Québecor avançait jeudi après-midi de 1,34 $, soit 3,1 %, à la Bourse de Toronto, pour se négocier à 44,67 $.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer