Honda affiche un bénéfice net en hausse sur 9 mois

Entre le 1er avril et le 31 décembre 2015, Honda a dégagé... (PHOTO YUYA SHINO, REUTERS)

Agrandir

Entre le 1er avril et le 31 décembre 2015, Honda a dégagé un gain net de 437,9 milliards de yens (près de 5,1 milliards de dollars), selon ces résultats désormais calculés aux normes internationales IFRS.

PHOTO YUYA SHINO, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
TOKYO

Le constructeur d'automobiles et de deux-roues japonais Honda a annoncé vendredi un bénéfice net en petite hausse de 2,4 % sur les neuf premiers mois de l'exercice 2015/16, mais continue à souffrir des conséquences du scandale Takata.

Entre le 1er avril et le 31 décembre 2015, le groupe a dégagé un gain net de 437,9 milliards de yens (près de 5,1 milliards de dollars), selon ces résultats désormais calculés aux normes internationales IFRS.

En revanche, il a vu son bénéfice d'exploitation légèrement reculer (-3 %) à 567,2 milliards de yens. Honda déplore des dépenses accrues liées à des problèmes de qualité et des « effets de change négatifs », en particulier au Brésil.

Le groupe japonais a été fortement affecté par le scandale des airbags défectueux de son compatriote Takata, dont il était le premier client avant de s'en désolidariser récemment.

Il a dû rappeler à lui seul 24,5 millions de gonfleurs depuis le début de la crise et neuf des dix accidents mortels ont eu lieu dans des véhicules de marque Honda.

Honda a décidé de ne plus utiliser ces produits Takata dans ses nouveaux véhicules, se disant « troublé » par le comportement de l'équipementier, soupçonné d'avoir « maquillé » des données et condamné à une forte amende aux États-Unis.

Au final, son profit d'exploitation a décru de 22,3 % sur le seul troisième trimestre, malgré « de meilleures ventes en volume et des efforts continus de réduction des coûts ».

Sur neuf mois, le chiffre d'affaires a progressé de 11,3 %, à 10 943,2 milliards de yens (près de 127,4 milliards de dollars). Sans les gains de change - l'affaiblissement du yen face au dollar gonflant mécaniquement ses recettes une fois converties en devise nippone -, la hausse n'aurait été que de 4,7 %.

Pour l'ensemble de l'exercice qui s'achèvera fin mars 2016, le fabricant des voitures berline Accord, compacte Civic et citadine Fit a légèrement abaissé sa prévision annuelle de chiffre d'affaires. Il vise désormais des recettes de 14 550 milliards de yens (+9,2 % sur un an), contre 14 600 milliards précédemment escomptés.

En volume, Honda espère écouler sur la période 3,6 millions de voitures et 10,7 millions de deux-roues.

Il a par ailleurs maintenu ses prévisions de résultats: il anticipe toujours un bénéfice net de 525 milliards de yens (+3,1 %) et un bénéfice d'exploitation de 685 milliards (+2,1 %).

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer