Hôtel, parcs, sports: nouveautés dans le secteur du tourisme

la liste:2390:liste;la boite:98873:box

Dossiers en vedette

Comptables

Désormais, les étudiants peuvent faire leur stage en entreprise pour... »

PME à l'international

De nombreuses entreprises québécoises rêvent de percer les marchés... »

Femmes en finance

L'Association des femmes en finance du Québec (AFFQ), dont le gala... »

Mines

La faiblesse persistante du prix des métaux inquiète sérieusement les... »

Les sociétés les mieux gérées

Pas moins de 12 nouvelles recrues s'ajoutent cette année au club... »

Repas d'affaires

Entre stratégie, protocole et étiquette, le repas d'affaires est un... »

Dossiers  »

Victoriaville et sa région

Victoriaville et sa région

C'est pourtant le lot quotidien des habitants et des entreprises de la région de Victoriaville. La quasi-majorité des villes et des municipalités de cette MRC du Centre-du-Québec ont donc uni leurs forces pour faire sauter les appellations "Arthabaska" et "Bois-Francs". Aujourd'hui, ils privilégient le vocable "Victoriaville et sa région". »

Stéphane Champagne
Stéphane Champagne, collaboration spéciale
La Presse

Ça se bouscule en matière de tourisme dans la région de Victoriaville. Les investissements s'y multiplient et l'organisation d'événements va bon train. Et, question de battre le fer pendant qu'il est chaud, les responsables du tourisme se sont dotés d'un nouveau fonds afin d'attirer encore plus de visiteurs.

La construction d'un nouvel hôtel Quality Inn&Suites de 74 unités à deux pas du centre des congrès de Victoriaville est sans doute l'une des meilleures nouvelles des 12 derniers mois, selon Alain Provençal, directeur général, Tourisme Bois-Francs. «Ça démontre qu'il y a du dynamisme dans notre région», dit-il.

Autres nouvelles touristiques dignes de mention: l'investissement de 5,3 millions au parc Marie-Victorin de Kingsey Falls, de même que la tenue imminente du Défi Mondial de Hockey pour les moins de 17 ans.

Le parc Marie-Victorin vient de se doter d'une serre tropicale, de même que d'une nouvelle collection de mosaïculture géante, sixième grand jardin thématique. «On est maintenant un produit touristique d'appel. D'ici cinq ans, on vise à doubler l'affluence à 50 000 visiteurs», explique Kateline Grondin, coordonnatrice.

Aux quelque 60 congrès et autres événements sportifs qui attirent tous les ans leur lot de visiteurs dans la région de Victoriaville, le Défi mondial de hockey représente une véritable manne. L'événement, tenu entre la fin décembre 2012 et le début de 2013, devrait générer environ 2000 nuitées. «Un congrès moyen, c'est 175 nuitées. Il va y avoir des joueurs de hockey du Canada, mais aussi de partout dans le monde. C'est très gros», s'enthousiasme Alain Provençal.

Depuis le début 2012, Tourisme Bois-Francs, lequel devrait prochainement devenir Tourisme Victoriaville et sa région, s'est doté d'un nouvel outil. Le Fonds Destination Victoriaville, fonctionnant avec un budget annuel de 150 000$, offre de l'aide technique, voire du soutien financier aux entreprises et organismes désireux de tenir un événement dans la région.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer