Fordia en bref

Dossiers  »

Série croissance:entrepreneurs

Série croissance:entrepreneurs

Méconnue, l'entreprise de Saint-Jérôme construit des autobus scolaires en matériaux composites. Son terrain de chasse s'étend jusqu'aux États-Unis. Défi: y vendre un produit plus cher à l'achat, mais moins coûteux à l'usage. »

Marc Tison
Marc Tison
La Presse

Fondée en 1977 par Clément Paquet, père des propriétaires actuels, les frères Luc et Alain, Fordia a d'abord vendu des produits de forage, avant de se lancer elle-même dans la fabrication de couronnes diamantées. En 1993, l'entreprise a abordé le marché international en s'installant au Chili, puis a étendu ses activités en Australie, en Europe et en Afrique.

Fordia mène des activités dans une cinquantaine de pays, par l'intermédiaire de 8 filiales régionales et de 35 distributeurs indépendants. «Les produits Fordia se retrouvent sur tous les théâtres mondiaux où il se fait de l'exploration minérale», assure Denis Landry, vice-président exécutif et directeur général.

Au cours des cinq dernières années, Fordia a connu une croissance de 264%.

L'entreprise emploie à présent 325 personnes, dont 225 au Québec, la plupart dans son usine de Saint-Laurent. Elle a adopté une stratégie de gamme pour offrir une «solution globale pour le foreur», selon les mots de Denis Landry: trépans, tiges de forage, lubrifiants, foreuses, pompes...

«On fabrique 70% de ce qu'on vend», indique-t-il.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer