FABRICATION

Nouvelle catégorie d'orthèse pour ErgoResearch

la liste:2390:liste;la boite:98873:box

Dossiers en vedette

Immobilier commercial

Après des années moroses, les propriétaires de tours de bureaux du... »

Aérospatiale

Les grands donneurs d'ouvrage, comme Bombardier, Boeing ou Airbus, ne... »

Portrait 2017: Centre-du-Québec

En matière d'emplois, de croissance et d'entrepreneuriat, le... »

Gestion du patrimoine

La gestion de patrimoine est parfois perçue comme un service destiné... »

CELI

La valeur du compte d'épargne libre d'impôt (CELI) du Québécois moyen... »

Portrait 2017: Côte-Nord

Il y a encore quelques années, la Côte-Nord connaissait un important... »

Universités et entreprises

Chercheur et entrepreneur sont deux métiers bien différents. C'est... »

REER

Trois athlètes, trois étapes de la vie. Cette semaine : le cycliste... »

Dossiers  »

Série croissance:entrepreneurs

Série croissance:entrepreneurs

Méconnue, l'entreprise de Saint-Jérôme construit des autobus scolaires en matériaux composites. Son terrain de chasse s'étend jusqu'aux États-Unis. Défi: y vendre un produit plus cher à l'achat, mais moins coûteux à l'usage. »

Le Dr Sylvain Boucher, président et chef de... (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Photo Marco Campanozzi, La Presse

Le Dr Sylvain Boucher, président et chef de la direction de l'entreprise ErgoResearch.

Martin Beauséjour, collaboration spéciale
La Presse

La firme ErgoResearch lance, en exclusivité canadienne, une nouvelle catégorie d'orthèse baptisée OdrA (orthèse de distraction et rotation pour arthrose).

Le Dr Sylvain Boucher, président et chef de la direction chez ErgoResearch, avoue être très optimiste quant aux retombées financières de ce nouveau produit pour son entreprise.

«C'est 1,2 million de Canadiens, dont 300 000 Québécois, qui souffrent d'arthrose du genou», précise-t-il.

Cette orthèse révolutionnaire écarte les deux os de la jambe qui se frottent en l'absence de cartilages, ce qui crée la douleur.

«Les résultats obtenus lors de l'étude clinique prouvent qu'elle soulage vraiment la douleur ressentie chez la majorité des patients qui se retrouvent parfois à court d'options», explique Sylvain Boucher.

Les orthésistes d'ErgoResearch travaillent actuellement pour déployer la solution OdrA dans l'ensemble du Québec. L'entreprise peut compter sur ses cliniques établies sous deux noms: Clinique du pied Équilibre et Orthoconcept. Avec plus de 60 centres et satellites, ErgoResearch possède le plus grand réseau de cliniques d'orthèses au Québec.

OdrA a été conçue et brevetée mondialement par Proteor, un des chefs de file de l'orthopédie en France. ErgoResearch lance cette nouvelle solution grâce à un accord signé, au mois d'août, avec le géant français.

L'entente porte sur l'achat et la distribution de composants brevetés mondialement par Proteor.

«Ils travaillent de concert avec nous depuis très longtemps, ils ont même investi dans ErgoResearch. Proteor, c'est un peu notre grand frère», conclut Sylvain Boucher.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer