ENTREPRISE DE SERVICE

Nouveau marché pour le Groupe Adèle

la liste:2390:liste;la boite:98873:box

Dossiers en vedette

Immobilier commercial

Après des années moroses, les propriétaires de tours de bureaux du... »

Aérospatiale

Les grands donneurs d'ouvrage, comme Bombardier, Boeing ou Airbus, ne... »

Portrait 2017: Centre-du-Québec

En matière d'emplois, de croissance et d'entrepreneuriat, le... »

Gestion du patrimoine

La gestion de patrimoine est parfois perçue comme un service destiné... »

CELI

La valeur du compte d'épargne libre d'impôt (CELI) du Québécois moyen... »

Portrait 2017: Côte-Nord

Il y a encore quelques années, la Côte-Nord connaissait un important... »

Universités et entreprises

Chercheur et entrepreneur sont deux métiers bien différents. C'est... »

REER

Trois athlètes, trois étapes de la vie. Cette semaine : le cycliste... »

Dossiers  »

Série croissance:entrepreneurs

Série croissance:entrepreneurs

Méconnue, l'entreprise de Saint-Jérôme construit des autobus scolaires en matériaux composites. Son terrain de chasse s'étend jusqu'aux États-Unis. Défi: y vendre un produit plus cher à l'achat, mais moins coûteux à l'usage. »

Julie Bergevin et Gaétan Migneault, propriétaires du Groupe... (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Julie Bergevin et Gaétan Migneault, propriétaires du Groupe Adèle.

Martin Beauséjour, collaboration spéciale
La Presse

Gaétan Migneault et Julie Bergevin, respectivement président et vice-présidente du Groupe Adèle, assurent être enfin prêts pour la France. «La société Adèle France et les autres entités juridiques sont maintenant créées», précise M. Migneault.

L'entreprise québécoise, spécialisée dans l'entretien ménager résidentiel, travaille depuis près de deux ans afin de préparer le terrain sur le sol français.

La tâche s'annonçait colossale pour ce groupe de franchises qui a standardisé l'entretien ménager, des méthodes de travail jusqu'aux produits utilisés.

«Nous voulions vraiment être en mesure d'offrir la même qualité qu'ici. Les ménages seront faits de la même manière à Montréal ou à Paris et avec les produits Adèle», explique Julie Bergevin. Les deux associés avouent être déjà sollicités par plusieurs autres pays européens comme l'Allemagne, la Suisse, la Belgique, l'Angleterre et l'Espagne.

Bien présent au Québec, avec plus de 100 franchisés, le Groupe Adèle fait travailler de 300 à 400 hommes et femmes de ménage.

Depuis un an, le groupe est présent en Ontario, où il compte déjà 16 franchises. «Et on pense bien doubler ce nombre dans la prochaine année», ajoute Gaétan Migneault.

Pour 2013, l'entreprise prévoit ouvrir trois ou quatre nouvelles franchises par mois sur l'ensemble des territoires où elle est déjà présente.

Les deux associés se disent extrêmement sollicités pour l'obtention des franchises Adèle, un véritable concept clés en main. «On travaille de concert avec les nouveaux franchisés afin qu'ils partent du bon pied: démarrage, incorporation, comptabilité, recrutement», souligne Julie Bergevin.

Le Groupe Adèle a d'ailleurs remporté, en 2011, le Business Award Franchise, prix prestigieux remis par l'industrie de la franchise en France.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

Blogues >

Blogues >

Le blogue immobilier

Le blogue immobilier

Merci, bonsoir

publicité

image title
Fermer