Médias et divertissement

Un milliard de visionnements pour WatchMojo

la liste:2390:liste;la boite:98873:box

Dossiers en vedette

Gestion du patrimoine

Cet automne, Desjardins s'est lancé dans la gestion de patrimoine. La... »

Les pays du BRIC

Il y a émergents et émergents. Sur les quelque 25 pays dits... »

Pays émergents

Sixième d'une série de six. Les « onze prochains », appelés Next... »

Recherche universitaire

On ne fait pas qu'enseigner dans les universités, ce sont aussi des... »

Série Innovations

Les PME québécoises n'ont d'autre choix que de s'internationaliser si... »

Plan Nord

La chambre de commerce du Montréal métropolitain a récemment rendu... »

Dossiers  »

Série croissance:entrepreneurs

Série croissance:entrepreneurs

Méconnue, l'entreprise de Saint-Jérôme construit des autobus scolaires en matériaux composites. Son terrain de chasse s'étend jusqu'aux États-Unis. Défi: y vendre un produit plus cher à l'achat, mais moins coûteux à l'usage. »

Ashkan Karbasfrooshan, président-directeurgénéral de Watch Mojo.... (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Ashkan Karbasfrooshan, président-directeurgénéral de Watch Mojo.

Martin Beauséjour, collaboration spéciale
La Presse

Un milliard de visionnements ont été enregistrés sur le site web de WatchMojo, www.watchmojo.com, depuis son lancement en 2006.

L'entreprise dépassera le cap des 400 millions de visionnements seulement pour l'année 2012. «Et le mois d'août dernier a été le plus achalandé, avec 80 millions de visionnements», précise Ashkan Karbasfrooshan, président et fondateur de WatchMojo.

L'entreprise montréalaise produit et met en ligne du contenu vidéo original sur une foule de sujets variés, comme l'éducation, la santé, la science, mais aussi la mode, les sports, les loisirs et l'histoire.

«Nous voulons offrir du contenu portant sur tout ce qui a façonné ou qui façonne l'Histoire. Des personnalités jusqu'aux tendances, en passant par les grands événements», souligne Ashkan Karbasfrooshan. La grande majorité des vidéos sont tournées en langue anglaise, bien que certaines soient offerts en français.

Contrairement à la tendance actuelle, les 7000 vidéos hébergées sur le site sont produites par des professionnels, et non par les usagers, comme c'est le cas pour YouTube. «Un pari qui était risqué», selon son fondateur.

L'équipe de WatchMojo comprend plus d'une douzaine de rédacteurs, de scripteurs, d'animateurs, de réalisateurs et de monteurs, qui produisent des capsules vidéo originales. Grâce à des licences, plusieurs grandes chaînes télévisuelles canadiennes et américaines offrent aussi du contenu sur le site.

Véritable «Wikipédia de la vidéo» qui touche à tous les sujets, le site attire une clientèle variée. «Plusieurs professeurs utilisent même notre contenu pour compléter leur enseignement. Nous avons une importante clientèle scolaire», conclut Ashkan Karbasfrooshan.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer