Aliments Brookside

L'affaire est chocolat!

la liste:2390:liste;la boite:98873:box

Dossiers en vedette

Portrait 2017: Bas-Saint-Laurent

La population vieillit rapidement dans le Bas-Saint-Laurent, mais les... »

Les sociétés les mieux gérées

Investir dans les travailleurs, l'innovation et la productivité et... »

Portrait 2017: Abitibi-Témiscamingue

Naguère région ressource axée uniquement sur le secteur primaire des... »

Industrie de la langue

Près de 80% des traducteurs québécois sont des travailleurs... »

Agroalimentaire

L'entrée en vigueur imminente de l'accord de libre-échange... »

Portfolio Montréal

Le marché de l'emploi qui se porte de mieux en mieux, les... »

Transport maritime

Cherchant à consolider ses acquis tout en développant ses marchés, le... »

Portfolio Montérégie

Avec sa grande diversité économique et son emplacement géographique... »

Dossiers  »

Saint-Hyacinthe

Saint-Hyacinthe

À l'approche de Saint-Hyacinthe, sur l'autoroute 20, un oeuf de la taille d'un camion est accroché au sommet d'un tripode. Bienvenue dans la capitale québécoise de l'agroalimentaire. »

Réal Lafleur, directeur général d'Aliments Brookside.... (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

Agrandir

Photo Olivier Pontbriand, La Presse

Réal Lafleur, directeur général d'Aliments Brookside.

Nathalie Côté, collaboration spéciale
La Presse

Achetés par le géant Hershey's en décembre dernier, les Aliments Brookside ont maintenant d'importants projets à Saint-Hyacinthe. L'ajout de deux chaînes de production permettra la création d'une cinquantaine d'emplois au cours des 18 prochains mois.

La capacité de l'usine de confiseries au chocolat passera de 48 à environ 65 tonnes par jour. On ne prévoit pas y concevoir de nouvelles friandises, mais augmenter la capacité de production des produits existants. Ces petites douceurs prendront principalement le chemin des États-Unis et de la Chine.

«Nous sommes déjà très présents au Canada, mais nous allons beaucoup augmenter le nombre de points de vente aux États-Unis. Actuellement, nous sommes surtout dans de grandes chaînes de magasins formule «club», mais Hershey's est partout chez nos voisins du Sud. Nous pensons aussi pouvoir augmenter nos ventes en Chine. C'est une excellente nouvelle pour la croissance de l'entreprise de faire équipe avec Hershey's », souligne Réal Lafleur, directeur général de l'usine de Saint- Hyacinthe. Les produits d'Aliments Brookside sont déjà distribués au Japon, au Mexique et à quelques endroits en Europe.

L'une des nouvelles chaînes de production sera construite grâce à un agrandissement de 13 000 pieds carrés de l'usine. La mise en marche est prévue pour le début du mois de décembre. L'autre, la sixième du bâtiment, sera installée dans l'entrepôt, puisque la distribution des produits se fera maintenant à partir du centre de distribution de Hershey's. Cette nouvelle chaîne devrait entrer en production l'an prochain. L'entreprise refuse de révéler le montant total de ces travaux. Au cours des dernières années, les Aliments Brookside avaient déjà réalisé plusieurs investissements afin d'augmenter la capacité de production de son usine, soit environ cinq millions de dollars en quatre ans.

Au cours de la même période, le nombre d'employés est passé de 40 à 150. «Depuis septembre, nous fonctionnons en continu, à longueur de semaine, et nous avons de la difficulté à répondre à la demande », indique M. Lafleur. Les Aliments Brookside possèdent deux usines, une à Saint-Hyacinthe et l'autre en Colombie-Britannique. À la fin de l'année 2011, le chiffre d'affaires de l'entreprise s'élevait à 115 millions de dollars.

L'augmentation de la production d'Aliments Brookside a également poussé son fournisseur de chocolat, Barry Callebaut, à investir dans des équipements de stockage de chocolat liquide additionnels à l'usine de Saint-Hyacinthe. En 2010, cette usine qui emploie quelque 500 personnes a annoncé des investissements de plus de 20,6 millions pour augmenter sa capacité de production, la portant ainsi à près de 500 tonnes par jour. Il s'agit de la plus grande usine du géant mondial Barry Callebaut en Amérique et la deuxième au monde. Plus de 90% de sa production est exportée à l'extérieur du Québec.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

  • Une ville qui a de l'appétit

    Saint-Hyacinthe

    Une ville qui a de l'appétit

    À l'approche de Saint-Hyacinthe, sur l'autoroute 20, un oeuf de la taille d'un camion est accroché au sommet d'un tripode. »

  • Chez Liberté, on investit en grand!

    Saint-Hyacinthe

    Chez Liberté, on investit en grand!

    Les 12 millions investis en 2012 à peine digérés, Liberté prévoit de nouveaux agrandissements à son usine de Saint-Hyacinthe. »

  • Championne du développement

    Saint-Hyacinthe

    Championne du développement

    En décembre dernier, l'Association of University Research Parks (AURP) a déroulé le tapis rouge à la Cité de la biotechnologie agroalimentaire... »

  • Saint-Hyacinthe

    Projet de 6,3 millions

    «Ce bâtiment devrait contribuer à insuffler une nouvelle vie à l'horticulture ornementale, plus que jamais appelée à jouer un rôle écologique... »

  • Saint-Hyacinthe

    L'engouement pour les fromages fins

    Les fromages fins québécois sont de plus en plus populaires, et Agropur en profite. Son usine de Saint-Hyacinthe, la plus grande au pays dans le... »

  • Saint-Hyacinthe

    Gros investissements pour les palais québécois

    Plusieurs entreprises européennes font leurs premiers pas dans la technopole agroalimentaire maskoutaine pour mieux se lancer à la conquête du marché... »

publicité

publicité

publicité

Blogues >

Blogues >

Le blogue immobilier

Le blogue immobilier

Merci, bonsoir

publicité

image title
Fermer