Des cours de planification financière

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
la liste:2390:liste;la boite:98873:box

Dossiers en vedette

Portrait 2017 : Québec

En 2016, pour la 25e année de suite, la ville de Québec a connu une... »

Portrait 2017: Mauricie

Des intervenants municipaux viennent de partout au Québec pour en... »

Gestion de patrimoine

Ce ne serait pas le premier secteur d'activité où cela se produirait.... »

Plan Nord

Le Plan Nord a connu plusieurs moutures depuis son lancement en... »

Portrait 2017: Laurentides

Terres de défricheurs, les Laurentides s'inquiètent du ton adopté par... »

Énergies renouvelables

Les surplus d'hydroélectricité ainsi que les bas prix des énergies... »

Drummondville

Des investissements records dans les secteurs industriel et... »

Industrie forestière

L'industrie forestière québécoise a durement ressenti la décision du... »

Dossiers  »

Planification financière

Planification financière

Peu de Québécois planifient leurs finances même si 71% d'entre eux affirment être intéressés par la planification de leur retraite. Pourtant, moins de la moitié d'entre eux auront consulté un professionnel durant leur vie et moins du tiers le feront régulièrement. Des chiffres qui imposent une réflexion et des conseils que nous vous proposons. »

Martine Letarte

Collaboration spéciale

La Presse

Que vous souhaitiez devenir planificateur financier ou seulement améliorer vos connaissances en finances personnelles, plusieurs universités offrent un certificat dans le domaine.

«Le volet analyse des besoins est très important dans notre certificat en planification financière personnelle», affirme Jean Morin, de la direction des programmes de certificat à HEC Montréal.

Il est aussi question, notamment, des produits financiers et de gestion d'un portefeuille d'un particulier, d'assurances personnelles, de planification financière de la retraite, de succession, d'environnement juridique de la profession de planificateur financier et de fiscalité.

«Certains étudiants font le certificat ou suivent seulement quelques cours pour combler leurs besoins personnels et ceux de leur famille», remarque Jean Morin, également maître d'enseignement.

D'autres choisissent le programme afin de réorienter leur carrière.

Types de formation

Pour obtenir le titre de planificateur financier auprès de l'Institut québécois de planification financière (IQPF), quelques types de formation peuvent être suivis, comme un cumul de trois certificats, dont un dans le domaine de la planification financière.

La réussite de l'examen de l'IQPF est aussi exigée.

«Trois de nos professeurs du certificat font aussi de la formation pour l'IQPF, alors les étudiants sont bien préparés à l'examen», affirme M. Morin.

Avec ses cours en soirée, le certificat en planification financière personnelle de HEC Montréal permet un retour aux études tout en continuant à travailler pendant le jour.

«La clientèle est diversifiée, mais peu d'étudiants sont âgés de moins de 25 ans, indique Jean Morin. Les classes composées de gens qui effectuent un retour à l'école sont d'ailleurs toujours intéressantes parce que le niveau de motivation est très élevé; ils savent ce qu'ils veulent.»

Plusieurs autres universités offrent des programmes semblables.

L'Université du Québec à Montréal propose le certificat en planification financière, tout comme l'Université du Québec à Rimouski.

Le programme est également offert à distance par la TÉLUQ.

L'Université Laval propose pour sa part le certificat en services financiers.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer