Les lauréates: des succès venu de l'est

Elles rayonnent à l'étranger, connaissent une forte croissance ou ont su se... (Photo de Guy Drouin Archives Le Soleil)

Agrandir

Photo de Guy Drouin Archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers  »

Les sociétés les mieux gérées

Les sociétés les mieux gérées

Investir dans les travailleurs, l'innovation et la productivité et être ambitieuse, voilà comment la plus récente cuvée des sociétés les mieux gérées s'est taillé une place au palmarès de Deloitte. »

Stéphane Champagne

Collaboration spéciale

La Presse

Elles rayonnent à l'étranger, connaissent une forte croissance ou ont su se réinventer malgré l'adversité. Voici quatre PME inscrites au tableau des sociétés les mieux gérées qui ont ceci en commun: elles sont établies dans la région de Québec/Chaudière-Appalaches.

Altrum: l'artisan des grandes banques

Lors d'une importante transaction, les banques aiment offrir des objets de reconnaissance à leurs clients commerciaux. Altrum, une PME beauceronne, se spécialise dans la conception et la fabrication à petit tirage de ces plaques et autres objets commémoratifs. De ses bureaux de Hong Kong, Londres et New York, l'entreprise travaille avec les plus grandes institutions financières de la planète. La PME veut maintenant développer (au Canada et aux États-Unis) le secteur des objets de reconnaissance auprès d'entreprises désirant chouchouter leurs employés. L'un des secrets de la PME pour faire partie des sociétés les mieux gérées : avoir mis en place un comité consultatif composé d'administrateurs externes. « Ce comité nous challenge ; il nous pousse vers l'atteinte de résultats », explique Bernard Bolduc, président.

Fondation : 1957

Siège social : Saint-Martin-de-Beauce

Employés : 215

Revenus en 2015 : ND

BDV photo fournie par Altrum

Des employés d'Altrum, une PME beauceronne qui travaille avec les plus grandes institutions financières de la planète.

EBC: à la conquête du Canada

EBC avait tout pour séduire le jury du concours des sociétés les mieux gérées. Son chiffre d'affaires est passé de 100 à 700 millions entre 2002 et 2015. Mais, surtout, l'entrepreneur général spécialisé en travaux de génie civil, en bâtiments et en projets miniers a mis en place un plan de développement des compétences pour assurer sa pérennité. À cela s'ajoute une stratégie en ressources humaines et en santé et sécurité. « On a participé au concours pour se challenger », explique Marie-Claude Houle, présidente. Après avoir assis sa notoriété au Québec, où elle participe actuellement aux travaux de nouveau pont Champlain, EBC étend tranquillement ses activités, autant dans les projets privés que publics, en Ontario et dans l'Ouest canadien.

Fondation : 1968

Siège social : L'Ancienne-Lorette

Employés : 350 permanents (et de 1500 à 2000 ouvriers selon les chantiers en cours)

Revenus en 2015 : 700 millions

Éclairage Contraste: quand l'adversité donne des ailes

Benoit Dupuy a fait l'acquisition d'Éclairage Contraste en pleine récession mondiale et au moment où la technologie DEL révolutionnait le secteur de l'éclairage. Bref, au lieu de vivre un changement de garde en douceur, l'homme d'affaires a dû redoubler d'efforts pour relancer l'entreprise dans laquelle il travaillait depuis 22 ans. Non seulement la PME a-t-elle augmenté sa productivité de 30 %, mais elle table actuellement sur une phase d'automatisation et de robotisation. « Et les profits sont au rendez-vous », explique M. Dupuy. Dans son usine de Lévis, l'entreprise fabrique des luminaires encastrés, suspendus, muraux et une collection d'abat-jour de verre soufflé. Surtout présente au Canada et aux États-Unis, l'entreprise gagne ces temps-ci des parts de marché en Amérique centrale, en Amérique du Sud et en France.

Fondation : 1989

Siège social : Saint-Jean-Chrysostome (Lévis)

Employés : 165

Revenus en 2015 : ND

Texel: miser sur l'amélioration continue

Les audits font habituellement peur aux entreprises. Pour Guy Drouin, PDG de Texel, c'est un cadeau du ciel. « Une entreprise qui nous audite va devenir un bon client », assure-t-il. Texel est un manufacturier de matériaux techniques non tissés notamment utilisés dans divers secteurs : médical, automobile, vêtement et construction. Les produits issus de ses deux usines beauceronnes trouvent surtout preneurs à l'étranger. Les revenus de la PME sont passés de 65 à 90 millions entre 2012 et 2015. « Le souci de l'amélioration continue nous a permis de nous démarquer. Rencontrer des exigences techniques, on est bien là-dedans. Et le fait d'avoir été une entreprise cotée en Bourse jusqu'en 2009 nous a habitués à une certaine rigueur », ajoute M. Drouin.

Fondation : 1967

Siège social : Saint-Elzéar-de-Beauce

Employés : 320

Revenus en 2015 : 90 millions

Partager

publicité

publicité

publicité

Blogues >

Blogues >

Le blogue immobilier

Le blogue immobilier

Merci, bonsoir

publicité

image title
Fermer