Les sociétés les mieux gérées: vers l'Europe, les États-Unis et la Chine

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
la liste:2390:liste;la boite:98873:box

Dossiers en vedette

Immobilier commercial

Après des années moroses, les propriétaires de tours de bureaux du... »

Aérospatiale

Les grands donneurs d'ouvrage, comme Bombardier, Boeing ou Airbus, ne... »

Portrait 2017: Centre-du-Québec

En matière d'emplois, de croissance et d'entrepreneuriat, le... »

Gestion du patrimoine

La gestion de patrimoine est parfois perçue comme un service destiné... »

CELI

La valeur du compte d'épargne libre d'impôt (CELI) du Québécois moyen... »

Portrait 2017: Côte-Nord

Il y a encore quelques années, la Côte-Nord connaissait un important... »

Universités et entreprises

Chercheur et entrepreneur sont deux métiers bien différents. C'est... »

REER

Trois athlètes, trois étapes de la vie. Cette semaine : le cycliste... »

Dossiers  »

Les sociétés les mieux gérées

Les sociétés les mieux gérées

Investir dans les travailleurs, l'innovation et la productivité et être ambitieuse, voilà comment la plus récente cuvée des sociétés les mieux gérées s'est taillé une place au palmarès de Deloitte. »

Stéphane Champagne

Collaboration spéciale

La Presse

Des meubles, des pièces d'autos, des pylônes, des systèmes de chauffage et de l'équipement récréatif. Voilà qui résume les entreprises lauréates au concours des sociétés les mieux gérées que nous vous présentons ici, et dont les visées dépassent les limites géographiques du Québec.

L'usine Locweld de Candiac.... (PHOTO FOURNIE PAR LOCWELD) - image 2.0

Agrandir

L'usine Locweld de Candiac.

PHOTO FOURNIE PAR LOCWELD

Locweld

Expansion et acquisition au menu

Locweld est sur une lancée depuis que des membres de la direction en ont pris le contrôle en 2011. La PME, spécialisée dans les structures (pylônes, bases, etc.) destinées au transport de l'électricité, a connu une croissance de près de 100% depuis 2013. Elle est passée de 120 à 275 employés. Prochaine étape: prendre de l'expansion en Europe et procéder à une acquisition en Ontario. «L'acquisition va demeurer dans le secteur de l'acier. C'est avant tout pour diversifier, voire compléter, nos activités. Quant à l'Europe, nous allons participer aux plus importantes foires commerciales dès cet été», explique Michael Cyr, président et chef de la direction. M. Cyr est l'un des artisans derrière la transformation de Locweld, fondée en 1947. Autrefois dépendante d'Hydro-Québec, l'entreprise brasse désormais des affaires partout en Amérique du Nord. «Nous soumissionnons plus que jamais, nous avons augmenté notre efficacité et nous avons réduit nos coûts. Nous sommes plus concurrentiels qu'avant», dit l'entrepreneur.

> Année de fondation: 1947

> Siège social: Candiac

> Employés: 275

> Revenus en 2014: 60 millions

Christian et Antoine Élie, copropriétaires de Pelican.... (PHOTO STÉPHANE CHAMPAGNE, COLLABORATION SPÉCIALE) - image 3.0

Agrandir

Christian et Antoine Élie, copropriétaires de Pelican.

PHOTO STÉPHANE CHAMPAGNE, COLLABORATION SPÉCIALE

Pelican

Continuer à croître aux États-Unis

Ses marques Pelican et Elie étant désormais très connues auprès du grand public, la PME Pélican de Laval poursuit sa croissance aux États-Unis, où elle exporte déjà 70% de sa production. Celle qui se présente comme le plus grand manufacturier au monde d'embarcations non motorisées en plastique (kayaks, paddle boards, pédalos, canots, etc.) connaît une croissance annuelle de 30% depuis deux ans. «Notre technologie, notre gestion, nos équipes et notre campagne de marketing expliquent pourquoi nos produits et nos marques n'ont jamais été aussi forts qu'en ce moment», explique Christian Élie, copropriétaire avec son frère Antoine. L'entreprise songe depuis quelques années à s'établir aux États-Unis, que ce soit par l'entremise d'une acquisition ou en y emménageant sa propre usine. «Mais ça devra encore attendre, dit Christian Élie. Le taux de change est clairement à notre avantage en ce moment.»

> Année de fondation: 1968

> Siège social: Laval

> Employés: 400

> Revenus en 2014: 80 millions

Jean Laflamme, président du fabricant de meubles South... (PHOTO FOURNIE PAR SOUTH SHORE) - image 4.0

Agrandir

Jean Laflamme, président du fabricant de meubles South Shore à Sainte-Croix.

PHOTO FOURNIE PAR SOUTH SHORE

South Shore

Miser sur le commerce électronique

Pour ses 75 ans de fondation, South Shore fait son entrée parmi les sociétés les mieux gérées. Le fabricant de meubles préassemblés (à la manière d'IKEA) ne chôme pas: il vient d'ouvrir une deuxième usine au Mexique et son site transactionnel pour le marché américain est nouvellement en activité. «Plus de 95% de nos meubles sont vendus sur l'internet, mais par les sites de Walmart, Target, Best Buy ou Amazon, explique Nicole Basenach, vice-présidente expérience consommateurs. Notre nouveau site transactionnel va nous permettre de mieux nous rapprocher du consommateur et de mieux faire les choses.» Le ralentissement économique de 2009 a évidemment fait mal à la PME québécoise. «Mais le fait de miser sur le commerce électronique nous a permis de passer à travers la crise, de nous différencier», rappelle-t-elle. Outre ses deux usines au Mexique, South Shore possède des installations à Sainte-Croix, près de Québec, et à Coaticook.

> Année de fondation: 1940

> Siège social: Sainte-Croix

> Employés: 850

> Revenus en 2014: N/D

Denis Poirier, vice-président exécutif, chef de la direction... (PHOTO STÉPHANE CHAMPAGNE, COLLABORATION SPÉCIALE) - image 5.0

Agrandir

Denis Poirier, vice-président exécutif, chef de la direction financière et actionnaire de Spectra Premium.

PHOTO STÉPHANE CHAMPAGNE, COLLABORATION SPÉCIALE

Spectra Premium

Expansion en Chine

Propriétaire depuis mai 2014 de Rich Porter, distributeur-développeur québécois de pièces de moteur, dont le sous-traitant est basé à Taïwan, Spectra Premium est fin prête pour le marché chinois. Deux vice-présidents de l'entreprise québécoise viennent d'ailleurs de déménager dans l'empire du Milieu. «Nous misons notamment sur nos réservoirs à essence en acier auprès des manufacturiers d'origine», explique Denis Poirier, vice-président exécutif, chef de la direction financière et actionnaire. Spectra Premium est un leader nord-américain dans la conception, l'ingénierie, la fabrication et la distribution de pièces automobiles. Sa grande spécialité: les réservoirs à essence. Elle en possède 1500 modèles dans son inventaire. L'entreprise tire cependant 80% de ses revenus de la vente d'une famille d'environ 12 produits, dont des réservoirs, des radiateurs, des pompes à essence, des carters d'huile, de même que de pièces utilisées en climatisation et en chauffage.

> Année de fondation: 1989

> Siège social: Boucherville

> Employés: 1200

> Revenus en 2014: 390 millions

L'usine Stelpro de Saint-Bruno.... (PHOTO FOURNIE PAR STELPRO) - image 6.0

Agrandir

L'usine Stelpro de Saint-Bruno.

PHOTO FOURNIE PAR STELPRO

Stelpro

Consolider ses marchés

Après un boom d'embauche de 50 personnes l'an passé, Stelpro veut désormais consolider ses parts de marché, majoritairement au Québec, en améliorant ses produits, notamment d'un point de vue esthétique. Manufacturier d'équipement de chauffage (plinthes électriques, convecteurs, planchers chauffants, thermostats, ventilateurs, sèche-mains), la PME de 400 employés avoue ne pas «courir les concours». Mais une place dans le club sélect des sociétés les mieux gérées est une façon de rassurer et de remercier ses employés, ses clients, de même que ses fournisseurs, nous dit un porte-parole. Propriété de la famille Chabot, Stelpro vend ses produits dans les grandes surfaces de rénovation (Rona, BMR, etc.), de même qu'auprès des distributeurs de produits électriques.

> Année de fondation: 1981

> Siège social: Saint-Bruno

> Employés: 400

> Revenus en 2014: N/D

Jeremy Kopek, directeur de stratégies et membre de... (PHOTO FOURNIE PAR STRUCTUBE) - image 7.0

Agrandir

Jeremy Kopek, directeur de stratégies et membre de la relève de Structube.

PHOTO FOURNIE PAR STRUCTUBE

Structube

Vers un 50e magasin

Tout en poursuivant son expansion pancanadienne, où il s'apprête à ouvrir son 50e magasin, le détaillant québécois de meubles Structube est sur le point de mettre en ligne un site transactionnel qui, à court terme, pourrait lui ouvrir les portes du marché américain. Depuis que les cinq neveux et nièces du fondateur Marcel Knafo se sont joints à l'entreprise en 2006, le nombre de succursales de Structube au Canada est passé de 12 à 44. «Notre clientèle est jeune et branchée, c'est pourquoi nous lançons ces jours-ci un site transactionnel pour le marché canadien, explique Jeremy Kopek, directeur de stratégies et membre de la relève. Si le site fonctionne bien, nous l'étendrons aux États-Unis. Si la réponse est bonne là-bas, nous songeons à y ouvrir des magasins.» Structube se définit comme un détaillant de meubles moyen de gamme, souligne Jeremy Kopek.

> Année de fondation: 1974

> Siège social: Saint-Laurent

> Employés: 216

> Revenus en 2014: N/D

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer