Portfolio  Ingénieurs

Quelques chiffres démystifiés

Le génie civil compte pour 18 % des membres... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, Archives La Presse)

Agrandir

Le génie civil compte pour 18 % des membres de l'Ordre des ingénieurs du Québec.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphane Champagne

Collaboration spéciale

La Presse

Évidemment, le génie implique des tonnes et des tonnes de chiffres, mais chacun est important. Petit survol du génie québécois en quelques chiffres-clés.

Âge moyen de l'ingénieur québécois : 44 ans

La moyenne d'âge des ingénieurs inscrits au tableau de l'OIQ est de 44 ans. Hommes ou femmes, francophones ou anglophones, les ingénieurs du groupe des 30 à 39 ans représentent la plus forte concentration, soit 29 % des membres. Ensemble, les 40 à 49 ans et les 50 à 59 ans représentent toutefois 45 % de la profession. L'âge moyen des hommes : 45 ans. Des femmes : 39 ans. Quant à eux, les 60 ans et plus ne représentent que 14 % des effectifs. Pour des motifs générationnels, cette tranche d'âge compte le plus d'anglophones, mais le moins de femmes.

14 % de nos ingénieurs sont des ingénieures

Sur les 63 315 ingénieurs membres de l'Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ), 14 % sont des femmes. Ce pourcentage a plus que triplé au cours des 25 dernières années. Au début des années 90, les femmes ne représentaient qu'un maigre 4 % de la profession. Les secteurs où les femmes sont le plus présentes : l'environnement (34 % des effectifs), le biomédical (27 %), la géologie (26 %) et la chimie (25 %). A contrario, les secteurs du génie mécanique (7,5 %) et de l'informatique (9 %) attirent moins de femmes. Une initiative d'Ingénieurs Canada, baptisée 30 en 30 et à laquelle adhère l'OIQ, vise 30 % de nouvelles admissions féminines dans les ordres professionnels provinciaux d'ici 2030. Actuellement, les femmes représentent 17 % des nouvelles admissions à l'Ordre des ingénieurs du Québec.

18 107 ingénieurs oeuvrent dans le secteur de la fabrication

Le secteur de la fabrication compte à lui seul plus de 18 000 ingénieurs. La fabrication de matériel de transport (4291 ingénieurs) et la fabrication de machines (2543 membres) occupent le haut du pavé. Le secteur de l'agriculture, de la foresterie et de la pêche ne compte que 10 ingénieurs. L'hébergement et les services de restauration arrivent bons derniers avec seulement sept ingénieurs. Le génie civil (18 % des membres de l'Ordre), le génie électrique (13 %) et le génie mécanique (10 %) sont les domaines les plus prisés.




La Presse Affaires vous suggère

  • Les projets éclatés de quatre PME de génie

    Portfolio

    Les projets éclatés de quatre PME de génie

    Les ingénieurs des PME québécoises développent présentement des outils dans des secteurs aussi variés qu'intrigants. Aperçu de ce qui attend certains... »

  • Quatre géants du génie-conseil

    Ingénieurs

    Quatre géants du génie-conseil

    Le paysage des grandes firmes de génie-conseil a beaucoup changé au Québec depuis la commission Charbonneau. Certaines entreprises de premier plan... »

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer