Les indépendants

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers  »

Gestion privée

Gestion privée

Le monde change et l'univers de la gestion privée n'y échappe pas. Nouvelles technologies, clientèles plus diversifiées et besoins plus complexes changent la donne. Voici six tendances à avoir à l'oeil dans les prochaines années. »

Jean Gagnon
La Presse

(Montréal) Hors du système bancaire, il existe toujours des firmes, telles Montrusco Bolton et Jarislowsky Fraser, pour qui la gestion privée est d'abord et avant tout la gestion discrétionnaire du portefeuille.

Après avoir établi clairement les objectifs de placement et la tolérance au risque, le client confie la gestion du portefeuille à la firme selon une politique de placement bien déterminée.

«On s'occupe de la planification financière et de la gestion des portefeuilles, mais pour le reste, on accompagne les clients, explique Richard Guay, vice-président principal chez Montrusco Bolton. Pour ce qui est des besoins fiscaux et successoraux, les gens ont généralement leurs conseillers spécialisés.»

Nul doute que les indépendants font face à une concurrence de plus en plus forte de la part des banques, reconnaît M. Guay, car celles-ci ont d'énormes ressources financières pour se développer.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer