Bien se préparer à la vente de son entreprise

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
la liste:2390:liste;la boite:98873:box

Dossiers en vedette

Aérospatiale

Les grands donneurs d'ouvrage, comme Bombardier, Boeing ou Airbus, ne... »

Portrait 2017: Centre-du-Québec

En matière d'emplois, de croissance et d'entrepreneuriat, le... »

Gestion du patrimoine

La gestion de patrimoine est parfois perçue comme un service destiné... »

CELI

La valeur du compte d'épargne libre d'impôt (CELI) du Québécois moyen... »

Portrait 2017: Côte-Nord

Il y a encore quelques années, la Côte-Nord connaissait un important... »

Universités et entreprises

Chercheur et entrepreneur sont deux métiers bien différents. C'est... »

REER

Trois athlètes, trois étapes de la vie. Cette semaine : le cycliste... »

Financement d'entreprise

Vous cherchez du financement, car vous avez un projet d'expansion ou... »

Dossiers  »

Gestion du patrimoine

Gestion du patrimoine

Tout le monde possède un patrimoine, aussi petit soi-il. Et contrairement à certaines croyances, un patrimoine représente beaucoup plus qu'une résidence et quelques actifs. C'est pourquoi la gestion de ce dernier doit débuter dès que possible pour le faire fructifier et éviter certains pièges. »

Jean Gagnon.
La Presse

Bien souvent, les entrepreneurs ne sont pas préparés à faire face à la vente de leur entreprise. C'est compréhensible. Ils ont plutôt utilisé leur temps à la faire croître. «Il faut donc faire de la récupération», explique François Rondeau, vice-président, services fiduciaires aux particuliers, chez Desjardins.

Il faut d'abord poser quelques questions à ces entrepreneurs. D'abord, quand comptent-ils s'arrêter? Et qu'espèrent-ils? Que les enfants prennent la relève?

Cette question soulève souvent beaucoup d'émotion. C'est là que l'intervention d'experts devient importante. «Ceux-ci sont à l'extérieur et ne sont pas soumis à l'aspect émotif qui entoure la décision», dit M. Rondeau. Ils sont à même de suggérer les bonnes pistes de solutions.

Pour bien préparer l'aspect fiscal de la vente de son entreprise, il faut examiner les options qui s'offrent pour vendre l'entreprise, explique Sébastien Souligny, directeur de la planification fiscale et successorale chez BMO Banque privée Harris.

Parmi les choix, on peut inscrire l'entreprise en Bourse grâce à une émission d'actions; vendre l'entreprise à des tiers; transférer l'entreprise aux membres de la famille ou enfin la vendre aux employés.

Les impacts fiscaux peuvent être différents en fonction de l'option retenue.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer