Cégep de Saint-Laurent: des programmes développés en gestion de copropriétés et en microbiologie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
la liste:2390:liste;la boite:98873:box

Dossiers en vedette

Portrait 2017 : Québec

En 2016, pour la 25e année de suite, la ville de Québec a connu une... »

Portrait 2017: Mauricie

Des intervenants municipaux viennent de partout au Québec pour en... »

Gestion de patrimoine

Ce ne serait pas le premier secteur d'activité où cela se produirait.... »

Plan Nord

Le Plan Nord a connu plusieurs moutures depuis son lancement en... »

Portrait 2017: Laurentides

Terres de défricheurs, les Laurentides s'inquiètent du ton adopté par... »

Énergies renouvelables

Les surplus d'hydroélectricité ainsi que les bas prix des énergies... »

Drummondville

Des investissements records dans les secteurs industriel et... »

Industrie forestière

L'industrie forestière québécoise a durement ressenti la décision du... »

Dossiers  »

Formation professionnelle et continue

Formation professionnelle et continue

La société est de plus en plus complexe et les professionnels se spécialisent davantage. Les universités créent également de plus en plus de programmes aux cycles supérieurs pour répondre aux nouveaux besoins sur le terrain. En voici quatre exemples. »

Martine Letarte, COLLABORATION SPÉCIALE
La Presse

Le Cégep de Saint-Laurent offre depuis février l'attestation d'études collégiales (AEC) en gestion de copropriétés. Le programme de 765 heures a été développé avec le milieu, dont le Regroupement des gestionnaires et des copropriétaires du Québec.

«Plusieurs sont diplômés en gestion administrative, mais peu possèdent des notions techniques pourtant très recherchées par les gestionnaires immobiliers», affirme Nancy Laflamme, responsable du développement de programmes au Cégep de Saint-Laurent.

L'AEC comprend donc un volet technique important pour développer des compétences en évaluation de bâtiment.

«Ils évalueront les besoins en matière d'entretien et de rénovation et effectueront un stage en construction», indique Mme Laflamme.

Le programme comprend des cours sur les aspects légaux en gestion de copropriétés, sur le service à la clientèle et les logiciels utilisés dans le domaine.

L'AEC se donne à temps partiel, deux soirs par semaine et le samedi à raison de 14 heures par semaine.

Microbiologie alimentaire

Une AEC en microbiologie appliquée a aussi été développée récemment par le cégep pour combler les grands besoins de main-d'oeuvre qualifiée des laboratoires de microbiologie alimentaire.

Le programme a été conçu en partenariat avec plusieurs entreprises et organismes, dont l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

L'AEC comprend un cours en microbiologie médicale.

«La première cohorte a commencé le programme en octobre 2012, et les étudiants sont en stage, indique Nancy Laflamme. Une deuxième cohorte a commencé à la mi-avril, et une prochaine commencera en janvier.»

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer