Bourse : témoignages des pros du placement

Comment les professionnels des placements en Bourse utilisent-ils les avis et... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Comment les professionnels des placements en Bourse utilisent-ils les avis et les rapports d'analystes ? Les particuliers-investisseurs peuvent-ils en tirer des leçons ? Trois experts témoignent.

Bernard Gauthier, Jarislowsky Fraser

« Ce que je trouve le plus intéressant et utile à consulter, ce sont surtout les rapports d'analystes plus exhaustifs sur des secteurs d'activité ou des thèmes de l'actualité comme, par exemple, l'impact d'Amazon sur le commerce de détail. En contrepartie, je m'intéresse très peu aux recommandations (acheter-conserver-vendre) et aux prix cibles en Bourse énoncés dans les rapports d'analystes, au-delà des arguments évoqués lors de changements importants. »

- Bernard Gauthier, gestionnaire de portefeuille d'actions et analyste du secteur financier nord-américain chez Jarislowsky Fraser. Cette firme montréalaise gère 39 milliards d'actifs provenant d'investisseurs institutionnels et de fortunes privées. Elle emploie 20 analystes établis à Montréal et à Toronto, ainsi qu'à New York et Calgary.

Louis Lizotte, Gestion Férique

« Nous gardons un oeil sur les rapports d'analystes surtout pour y trouver de l'information et des points de discussions ou de questionnements pour confronter ensuite nos gestionnaires externes. Par conséquent, ce qui m'intéresse le plus, ce sont des informations et des analyses sur l'évolution des affaires des entreprises ou des secteurs où nos gestionnaires de fonds ont investi ou songent à investir. »

- Louis Lizotte, vice-président à la gestion des placements de Gestion Férique. Cette firme montréalaise supervise une dizaine de fonds de placement avec 2,6 milliards en actifs qui sont offerts exclusivement aux ingénieurs québécois et à leur famille proche.

Philippe Le Blanc, Cote-100

« Nous consultons les rapports d'analystes de firmes externes en complément de notre propre recherche que nous effectuons à l'interne. Surtout pour y trouver des éléments qui peuvent confirmer ou contredire ce que nous pensons de l'évolution des affaires d'une entreprise ou de son secteur d'activité. Aussi, pour y trouver des indices ou des signaux qui nous auraient échappé autrement, et qui pourraient affecter notre perception de la valeur de placement d'une entreprise. »

- Philippe Le Blanc, président et chef des placements de la firme Cote-100. Cette firme de Saint-Bruno gère pour 1 milliard en actifs provenant de ses fonds pour particuliers-investisseurs et de mandats de portefeuilles institutionnels.




La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer