Programmes originaux

Les attentes sont élevées

la liste:2390:liste;la boite:98873:box

Dossiers en vedette

Femmes en finance

Les quotas sont l'une des mesures à envisager pour permettre la... »

Transport maritime

Même si plusieurs entreprises liées au transport maritime... »

Assurance automobile

Au cours de la dernière année, trois compagnies d'assurance... »

Les sociétés les mieux gérées

Nos entrepreneurs se distinguent pour la 21e année. La firme Deloitte... »

Immobilier commercial

Contrastant avec l'inquiétude qui règne actuellement dans... »

Formation des ingénieurs

En dépit des efforts déployés par l'Ordre des ingénieurs du Québec... »

Dossiers  »

Fidélisation

Fidélisation

Pour fidéliser les jeunes de la génération Y, une entreprise a avantage à adapter sa stratégie. »

Les membres du programme Elevate de la compagnie... (Photo Archives Reuters)

Agrandir

Photo Archives Reuters

Les membres du programme Elevate de la compagnie aérienne Virgin America, qui appartient en partie à Richard Branson, courent la chance de faire un voyage aux limites de l'espace.

Marielle Rougerie, collaboration spéciale
La Presse

Des 5 à 7 en privé avec le chef d'un resto ou des voyages en avion spatial, voilà deux des programmes originaux mis en place pour fidéliser la clientèle.

Les Canadiens sont accros à leurs programmes de fidélisation, mais ils sont aussi de plus en plus exigeants. Pour sortir du lot et fidéliser la clientèle, les entreprises doivent rivaliser d'imagination.

«Depuis quelques années, les programmes de fidélisation se multiplient et la concurrence est rude. Les entreprises doivent offrir une valeur ajoutée pour que leur programme soit celui de choix», explique Jean-François Ouellet, professeur de marketing à HEC Montréal.

Les consommateurs exigent des récompenses plus ciblées, plus diversifiées, plus originales.

Des récompenses exclusives

Aux États-Unis, le programme de fidélisation PowerUp Rewards de la chaîne de magasins de jeux vidéo Gamestop, connaît une croissance fulgurante. En à peine deux ans d'existence, le programme a déjà attiré 20 millions de membres. Le secret: des récompenses hors du commun. L'entreprise offre par exemple à ses membres la chance de devenir un personnage d'un jeu vidéo comme Borderlands 2 avec enregistrement de sa voix et session de capture de mouvement.

Toujours aux États-Unis, le membre du programme Elevate de la compagnie aérienne Virgin America qui obtiendra le plus de points d'ici l'été prochain pourra prendre place dans l'avion spatial SpaceShipTwo pour un voyage jusqu'aux limites de l'espace.

Côté originalité, les programmes de fidélisation canadiens ne sont pas en reste. Chez Aeroplan, la catégorie de primes «Ça ne s'achète pas» permet aux membres d'obtenir une variété de récompenses uniques.

«Cette section qui existe depuis 2010 est rapidement devenue très populaire», explique Francine Sternthal, directrice, gestion des produits chez Aeroplan. Après la veste portée et dédicacée par l'acteur George Clooney, le programme propose en ce moment des écouteurs dédicacés par le rappeur Drake ou des robes de haute couture dessinées par des créateurs canadiens.

«Pour les membres, c'est faire d'une pierre deux coups, car tous les profits sont remis à des organisations caritatives comme War Child Canada ou la Fondation Stephen Lewis», continue-t-elle.

«Aeroplan a une longue histoire de partenariat et de soutien du milieu artistique. Le mois prochain, les membres pourront même se procurer une oeuvre originale de A. J. Casson, membre du Groupe des Sept», explique Mme Sternthal.

Vivre une expérience

En règle générale, la tendance est de plus en plus vers des primes qui offrent des expériences et permettent au consommateur de vivre un moment particulier.

«La récompense n'est plus suffisante, le client veut de la reconnaissance. Il veut se sentir spécial, avoir une relation privilégiée avec sa marque, souligne M. Ouellet. Ceux qui possèdent la carte Holt Renfrew assistent par exemple à un défilé exclusif. Ou bien encore, les meilleurs clients d'un restaurant peuvent avoir la chance de passer un 5 à 7 avec le chef».

Partager

La Presse Affaires vous suggère

  • Rapidité, mobilité et interactivité

    Fidélisation

    Rapidité, mobilité et interactivité

    Pour fidéliser les jeunes de la génération Y, une entreprise a avantage à adapter sa stratégie. »

  • Lorsque le magasin devient une salle d'exposition

    Fidélisation

    Lorsque le magasin devient une salle d'exposition

    Comment fidéliser une clientèle qui pratique le lèche-vitrine chez un détaillant puis se tourne vers le web pour acheter? Les détaillants ont des... »

  • Fidélisation

    Votre code postal vaut de l'or

    En adhérant à un programme de fidélisation d'une entreprise, vous révélez beaucoup d'informations sur qui vous êtes: nom, adresse, date de naissance,... »

  • Fidélisation

    L'exemple du Point G

    Réseaux sociaux et téléphones intelligents: voilà ce sur quoi Julien Reignier, propriétaire du Point G, a misé pour faire connaître sa boutique de... »

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer