La Capitale Groupe Financier : la reconnaissance avec un grand « R »

Les installations de l'édifice Lomer-Gouin, à Québec, favorisent... (Photo N. Bolduc, fournie par La Capitale groupe financier)

Agrandir

Les installations de l'édifice Lomer-Gouin, à Québec, favorisent la collaboration et la proximité qui font partie de la philosophie de gestion de La Capitale.

Photo N. Bolduc, fournie par La Capitale groupe financier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julie Roy

Collaboration spéciale

La Presse

Attraction, rétention et mobilisation sont les trois mots-clés pour les gestionnaires de La Capitale groupe financier. Depuis sa création, en 1940, l'entreprise fait de son personnel sa priorité, si bien qu'il est devenu l'un de ses meilleurs ambassadeurs auprès des futurs employés.

Outils

60 PRATIQUES DE RECONNAISSANCE 

Des tapes dans le dos, La Capitale groupe financier n'a pas peur d'en donner à ses 2500 employés pour les féliciter pour leur bon travail. Au fil des ans, l'entreprise a développé pas moins de 60 pratiques de reconnaissance. Ces dernières prennent diverses formes, toutes plus festives les unes que les autres. « Nous avons le traditionnel party de Noël, mais plus encore, on organise un pique-nique annuel où la haute direction sert les sandwichs au personnel. Il y a aussi la reconnaissance par les pairs. Des collègues choisissent quelques-uns des leurs selon des critères précis et chacun est personnellement félicité. Parmi eux, un reçoit la palme. Toutes nos activités sont assez populaires. Uniquement le pique-nique rejoint 80 % de notre personnel », mentionne Shirley Brown, vice-présidente aux ressources humaines et au développement organisationnel à La Capitale groupe financier. 

PRENDRE SOIN DES EMPLOYÉS

Le programme des ressources humaines de La Capitale va beaucoup plus loin que la reconnaissance. Il laisse une grande place à la santé et au mieux-être en milieu de travail. Il comporte, entre autres, la chance de s'inscrire gratuitement à la campagne de vaccination contre la grippe, la possibilité d'avoir un massage sur chaise durant son temps de pause et l'occasion d'assister à des conférences sur des sujets santé. « On veut garder nos employés en santé. On fait des concours de marche, mais aussi de la prévention. Dernièrement, nous avons organisé un événement concernant les maladies du coeur. Nous avons aussi mis l'accent sur les problèmes de santé mentale. Le but est de combattre les préjugés. S'ils le désirent, les employés peuvent aussi recourir aux services d'une nutritionniste, le tout en toute confidentialité », explique Shirley Brown. 

FORMATIONS POUR LES GESTIONNAIRES

Conscient que de bons gestionnaires font toute la différence dans un milieu de travail, La Capitale mise sur des formations avec un parcours personnalisé pour les outiller de la manière la plus efficace possible.

L'implication sociale est une valeur affichée par La... - image 3.0

Agrandir

L'implication sociale est une valeur affichée par La Capitale. Ici, un groupe de travailleurs participant à «Donnez au suivant». Photo La Capitale Groupe Financier

En tout, 18 formations sont proposées. « Selon ce que le gestionnaire doit travailler, il pourra en suivre seulement quelques-unes ou il fera le parcours complet. Tout dépend de l'expérience et des éléments que le gestionnaire a besoin de travailler. Cela peut être au niveau de l'intelligence émotionnelle, de la gestion des opérations, de la gestion de projet ou financier », explique Shirley Brown.

L'objectif est que les gestionnaires soient en mesure de parler avec leur coeur et qu'ils soient capables d'écoute. « Le personnel doit savoir qu'il peut parler de ce qui ne va pas et que quelqu'un va tenter de trouver une solution. »

Effets sur le terrain

UN FAIBLE TAUX DE ROULEMENT

Selon les chiffres de La Capitale, le taux de roulement pour les 10 premiers mois de l'année est de l'ordre de 3,8 %. « Cela est très inférieur à la moyenne de l'industrie », affirme Shirley Brown. Autre constat, les employés sont heureux et impliqués. Leur mobilisation a pour effet qu'ils parlent positivement de leur organisation à leur entourage et manifestent le désir d'y demeurer. « Il n'est pas rare qu'un parent incite ses enfants à venir travailler chez nous. Nos gens sont motivés à se dépasser de même qu'à contribuer à son succès », témoigne Shirley Brown. 

UN HAUT TAUX DE SATISFACTION

« Des employés heureux amènent des clients heureux », croit Shirley Brown. Les résultats de l'entreprise tendent à lui donner raison puisque le taux de satisfaction au service à la clientèle serait élevé, le nombre de plaintes, bas, sans parler du fait que La Capitale connaît une croissance continue.

La Capitale Groupe Financier en bref

Année de fondation : 1940

Nombre d'employés : 2500

Spécialisation : Assurance et services financiers 

Siège social : Québec




La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer