12 Trucs pour réduire vos dépenses

Dossiers  »

Éducation des investisseurs

Éducation des investisseurs

Si la gestion de votre portefeuille de placements vous intéresse, vous devez d'abord vous demander quel type d'investisseur vous êtes et, surtout, quelle approche de gestion vous devriez utiliser. Le débat n'est pas nouveau. Est-il préférable d'acheter des titres dans le but de les conserver longtemps, comme le font les investisseurs qualifiés de passifs ? Ou faut-il plutôt être pro-actif et modifier régulièrement la composition du portefeuille en fonction de l'évolution des conditions économiques? »

Avant d'acheter

Accordez-vous trois jours de réflexion avant de faire un achat. Demandez-vous chaque fois: en ai-je vraiment besoin? Un autre truc : collez sur le frigo une image du but de vos épargnes (voyage, auto, etc.).

Faites le test

Notez toutes vos menues dépenses pendant une semaine. Vous découvrirez des endroits où vous pourrez faire des coupes.

Limitez l'argent en poche

Un truc soumis par un lecteur: il a pris l'habitude de limiter ses menues dépenses aux quelques dollars qu'il met chaque matin dans son portefeuille. Ce qui reste le soir est versé dans le traditionnel pot de monnaie en réserve.

Profitez des programmes de fidélisation

Tentez d'obtenir le programme de fidélisation le plus généreux dans la catégorie de primes appropriée: voyage, argent comptant, etc.

Méfiez-vous aussi des mirages : mieux vaut unprogramme de prime plus prosaïque, dont vous profitez véritablement, qu'un programme exotique qui ne se concrétise jamais.

Cartes de crédit

Si vous laissez fréquemment un solde impayé sur vos cartes de crédit, demandez une carte de crédit à taux réduit. Les frais annuels sont plus élevés, mais probablement inférieurs aux économies d'intérêt que vous réaliserez.

Cartes de crédit, bis

Vous ne profitez d'aucun des avantages de votre carte de crédit (assurance voyage, prime, taux d'intérêt réduit)? Choisissez alors une carte sans frais.

Évitez les avances de fonds sur carte de crédit. Les frais d'intérêt sont calculés dès le retrait, au contraire des achats, qui bénéficient d'une période de grâce.

Indispensable, votre seconde voiture?

Peut-être seriez-vous surpris de considérer le coût d'autres solutions : location d'auto occasionnelle, taxi, covoiturage

Cellulaire

Votre forfait de téléphone portable vous convient-il vraiment? Peut-être qu'un forfait moins extravagant, voire un paiement à la carte, serait suffisant.

Services de télécoms

Les fournisseurs multiplient les rabais et réductions pour vous inciter à regrouper chez eux l'ensemble de vos services de téléphone, d'internet, de cellulaire. Les économies peuvent atteindre 200$ par année.

Faites une liste

Avant de faire l'épicerie, faites une liste précise de ce dont vous avez besoin, plutôt que vous laisser guider par l'inspiration. La consultation préalable des circulaires vous dirigera vers les meilleures aubaines.

Prévoyez à long terme

Faites une liste d'articles d'usage courant, auxquels vous accordez un prix cible. Quand l'article atteint le prix de solde fixé, vous en faites provision.

Profitez de l'internet

Le web regorge de sites de recherche du meilleur prix pour un article donné, tests comparatifs, sites d'opinions de consommateurs...

Pour les achats, assurez-vous que le site est sérieux et sécurisé: un cadenas doit apparaître au coin de la fenêtre. N'oubliez pas de tenir compte des frais de livraisonet autres frais afférents, surtout aux États-Unis (frais de douane, taux de change...).

- Prenez trois jours de réflexion

- Forfait cellulaire Seconde voiture

- Limitez votre argent de poche

- Pensez à la carte de crédit à taux réduit

- Prévoyez à long terme

- Regroupez vos services de télécommunications

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer