Du sirop d'érable comme carburant corporel

« Aujourd'hui, ce sont les détaillants qui nous approchent... (Photo Yanick MacDonald fournie par Carbure à l'érable)

Agrandir

« Aujourd'hui, ce sont les détaillants qui nous approchent parce que des clients leur demandent nos produits », souligne Dave Guénette, de Carbure à l'érable.

Photo Yanick MacDonald fournie par Carbure à l'érable

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers  »

Portrait 2017: Laurentides

Portrait 2017: Laurentides

Terres de défricheurs, les Laurentides s'inquiètent du ton adopté par les États-Unis dans les discussions sur le bois d'oeuvre. Plusieurs entreprises de la région pourraient en souffrir. Heureusement, d'autres secteurs importants de la région comme le tourisme et le transport se portent bien. »

Pierre Théroux

Collaboration spéciale

La Presse

Dave Guénette est un fervent de la course à pied. En déménageant dans les Laurentides, il y a huit ans, sur un terrain boisé d'érables, il a aussi acquis un intérêt particulier pour cette sève et ce sirop tant appréciés. En 2015, il a décidé de jumeler ses deux passe-temps pour lancer Carbure à l'érable, une entreprise qui produit et commercialise un sirop énergétique naturel à l'intention des athlètes ou autres sportifs, et qui est déjà vendu partout au pays.

Les sirops Rekarb sont maintenant offerts dans quelque... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Les sirops Rekarb sont maintenant offerts dans quelque 200 points de vente au Québec.

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

Il y a moins de deux ans, Dave Guénette était enseignant en mécanique de véhicules lourds au Centre d'études professionnelles de Saint-Jérôme. Il l'est encore, en fait, mais il profite d'un congé sans solde depuis l'automne 2015 pour se consacrer au développement de sa jeune entreprise. Car aujourd'hui, ce coureur qui a participé à plusieurs marathons carbure davantage à l'érable.

« Le sirop d'érable est une source d'énergie incroyable. Pour un sportif, il fournit une dose importante de glucides et de minéraux nécessaires à l'effort et à la récupération. En plus, c'est un produit 100 % naturel », s'émerveille Dave Guénette, qui en a lui-même fait l'expérience pendant ses entraînements avant d'en produire à plus grande échelle.

LES VERTUS DU SIROP

Dave Guénette était rebuté par la liste des ingrédients qui entrent dans la fabrication des gels énergétiques, utilisés entre autres par des coureurs ou des cyclistes pour se revigorer. Sans compter que leur texture gélatineuse, leur goût ou encore leur digestion difficile répugnent aussi à bon nombre de sportifs. Il a alors décidé de fabriquer son propre cocktail vitaminé en utilisant le sirop produit par ses érables.

« Je me disais toujours qu'il y aurait sûrement une entreprise, un jour, qui découvrirait aussi les vertus et lancerait un produit à base de sirop d'érable sur le marché », explique celui qui a finalement décidé de prendre lui-même la balle au bond.

Il a alors décidé de pousser plus loin ses recherches, notamment en lisant diverses études sur les bienfaits du sirop d'érable et en rencontrant des nutritionnistes qui s'intéressaient à ce nectar typiquement québécois. Puis, il a concocté un premier sirop énergétique, aujourd'hui appelé Rekarb, qu'il a également testé auprès d'autres sportifs et athlètes. Rapidement, grâce entre autres à l'animateur-blogueur Dominic Arpin, qui en a vanté les mérites sur les médias sociaux, la demande a afflué.

Son passage à l'émission Dans l'oeil du dragon, où il s'est fait connaître auprès d'un large public et a décroché une entente avec l'ange financier Serge Beauchemin, lui a également donné un bon coup de pouce.

Outre l'aspect financier, « c'est aussi un coach et un mentor qui donne beaucoup de son temps pour le développement de l'entreprise », précise-t-il.

LES PORTES S'OUVRENT

La boutique Courir sera le premier détaillant à s'y intéresser et à l'offrir à sa clientèle. « Aujourd'hui, ce sont les détaillants qui nous approchent parce que des clients leur demandent nos produits », souligne Dave Guénette. Les sirops Rekarb sont maintenant offerts dans quelque 200 points de vente au Québec, dont la centaine de boutiques de la chaîne Sports Experts et Atmosphère depuis le 1er mars.

L'entreprise FGL Sports, qui appartient au détaillant Canadian Tire et exploite entre autres les chaînes Sports Experts et Atmosphère au Québec, pourrait aussi lui ouvrir les portes de son enseigne Sport Chek dans le reste du Canada, où la PME de Mirabel compte déjà une vingtaine de points de vente. « L'entente devrait se concrétiser prochainement », estime M. Guénette, en précisant avoir la capacité de production nécessaire pour répondre à une demande accrue.

L'automne dernier, il avait parcouru le Canada à bord d'une fourgonnette, équipé d'un matelas gonflable, pour faire connaître ses produits offerts en format de 36 grammes et en trois parfums : érable, érable et cacao, érable et matcha latte. Le thé vert matcha « est une excellente source d'antioxydants et contient un peu de théine et de caféine », explique-t-il, en soulignant qu'un quatrième parfum sera mis en marché au cours de l'été. Entre-temps, l'entreprise continue à faire mousser ses produits en commanditant plusieurs événements sportifs, comme des marathons ou le Défi Pierre Lavoie, dont les participants peuvent se ravitailler en carburant aussi au sirop d'érable.

Forces de la région

« La région regorge de terrains de jeu naturels pour les sportifs. La population est très active physiquement et a une conscience écologique développée, étant entourée de nature. Pouvoir mettre sur le marché un produit énergétique naturel s'adressant aux sportifs d'endurance, dans une région où se tiennent deux prestigieuses éditions de l'Ironman, c'est très certainement un facteur facilitant. Les athlètes sont fiers de consommer des produits locaux. Mirabel est également le berceau de l'érable dans les Laurentides. »

Défis de la région

« Malgré la proximité de plusieurs acériculteurs dans la région, il est difficile de s'approvisionner localement. Dans notre philosophie d'entreprise, on veut acheter autant que possible le plus près de notre usine afin d'avoir le moins d'empreinte écologique. Les producteurs de sirop d'érable ont déjà leurs clients, et avoir une source d'approvisionnement fiable n'est pas simple, bien que nous soyons entourés d'érablières ! »




La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer