Laurentides: services publics et tourisme au premier plan

Le tourisme se porte plutôt bien dans les... (Photo Marco Campanozzi, archives La Presse)

Agrandir

Le tourisme se porte plutôt bien dans les Laurentides. L'an dernier, les visiteurs y ont dépensé près de 1 milliard de dollars.

Photo Marco Campanozzi, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers  »

Portrait 2017: Laurentides

Portrait 2017: Laurentides

Terres de défricheurs, les Laurentides s'inquiètent du ton adopté par les États-Unis dans les discussions sur le bois d'oeuvre. Plusieurs entreprises de la région pourraient en souffrir. Heureusement, d'autres secteurs importants de la région comme le tourisme et le transport se portent bien. »

Stéphane Champagne

Collaboration spéciale

La Presse

Elle a connu l'un des plus importants booms démographiques au Québec depuis 25 ans. Son secteur manufacturier et son industrie touristique se portent très bien. Néanmoins, la région des Laurentides doit jongler avec de nombreux défis, notamment en matière de santé et d'éducation. L'entrepreneure Céline St-Pierre et le président de Laurentides Économique, Pierre Lalande, font le point.

Céline St-Pierre, présidente de Lyo-San... (Photo fournie par Lyo-San) - image 1.0

Agrandir

Céline St-Pierre, présidente de Lyo-San

Photo fournie par Lyo-San

Stéphane Lalande, président de Laurentides Économique... (Photo fournie par Laurentides Économique) - image 1.1

Agrandir

Stéphane Lalande, président de Laurentides Économique

Photo fournie par Laurentides Économique

EN BREF

Laurentides / Province de Québec

Population active (nombre d'habitants) 586 051 / 4 430 000

Taux de chômage 6,1 % / 7,7 %

Revenu disponible par habitant 26 809 $ / 26 046 $

Source : Institut de la statistique du Québec

SCOLARISATION

CÉLINE ST-PIERRE

Âge : 57 ans

Profession : présidente de Lyo-San

Dans la région depuis 1983

Céline St-Pierre est consciente qu'il est difficile d'avoir le beurre et l'argent du beurre. Lorsque cette femme d'affaires a quitté la Rive-Sud pour établir sa PME à Lachute au milieu des années 80, elle a gagné sur tous les fronts : marché immobilier favorable, taux de taxes avantageux, croissance démographique régionale, etc. Aujourd'hui, la présidente de Lyo-San, un fabricant de bactéries lactiques lyophilisées qui vend 70 % de sa production à l'étranger, est préoccupée par l'exode des jeunes attirés par les études supérieures. Selon Laurentides Économique, dans certaines MRC, une forte proportion des 15 à 24 ans vont vivre dans les grands centres où le choix de programmes d'études est quasi illimité. « Il y a dans les Laurentides plusieurs grappes industrielles, dit Mme St-Pierre. Et on a accès rapidement à plusieurs techniciens locaux, mais il faut en avoir ou en former davantage pour rendre la région encore plus performante et plus attractive. »

SANTÉ

STÉPHANE LALANDE

Âge : 49 ans

Profession : président de Laurentides Économique et directeur du développement économique à la MRC des Pays d'En-Haut

Dans la région depuis toujours

La population des Laurentides a augmenté de 50 % depuis 1991, dépassant désormais le demi-million de personnes. Si le développement industriel, l'immobilier, la construction résidentielle et commerciale ont connu une forte croissance dans la foulée, c'est loin d'être le cas en santé. « Tout a connu une croissance dans la région, sauf les budgets en santé, explique Stéphane Lalande. Les budgets en santé n'ont pas suivi la croissance. Il manque de tout. On a quatre hôpitaux, comme il y a 40 ans. Et le nombre de cliniques spécialisées n'a pratiquement pas augmenté non plus. Nos gens doivent se déplacer pour aller se faire soigner. Ce n'est pas compliqué, les budgets gouvernementaux en santé publique sont déficients dans les Laurentides. »

FORCES

Amorcé il y a plus de 25 ans, le boom démographique continue à sourire à la région des Laurentides. Encore en 2014, la population de la région a augmenté à un rythme plus rapide (+ 1,0 %) que celle du Québec (+ 0,7 %). La migration interrégionale est la principale source d'accroissement de la population sur le territoire laurentien. En mars dernier, les Laurentides comptaient 307 300 emplois, soit 61 500 dans le secteur de la production de biens et 245 800 dans le secteur des services. Plus du quart de l'économie de la région repose sur les industries productrices de biens, notamment la fabrication (aéronautique) et la construction. Le produit intérieur brut (PIB) des Laurentides devrait bientôt atteindre les 20 milliards. Le tourisme est un autre secteur qui se porte plutôt bien. L'an dernier, les visiteurs ont dépensé près de 1 milliard de dollars dans ce territoire montagneux qui compte notamment une douzaine de domaines skiables, dont le mont Tremblant, fréquenté par une clientèle internationale.

DÉFIS

Les défis sont une réalité, même pour une région en plein essor. Selon Éric Lescarbeault, de la direction régionale des Laurentides du ministère de l'Économie, on devrait accorder la priorité au travail saisonnier, au vieillissement de la population et au transfert d'entreprises. Stéphane Lalande, de Laurentides Économique, y tient mordicus : trois centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT) sur un même territoire, c'est très bien. Mais ce le serait encore plus si les universités développaient davantage de campus spécialisés dans les Laurentides. « Heureusement, pour ce qui est des infrastructures du primaire et du secondaire, le nombre d'établissements a suivi la courbe démographique », précise-t-il. Céline St-Pierre, présidente de Lyo-San, veut que la région attire plus d'entreprises afin que l'économie se diversifie encore plus. « Il faut se faire connaître auprès des décideurs, auprès des délégués qui sont en contact avec des entreprises. »

EN CHIFFRES

CINQ GRANDS EMPLOYEURS DU SECTEUR PRIVÉ 

Bell Helicopter - Mirabel 

1700 employés

Bombardier - Mirabel

1200 employés

Paccar - Sainte-Thérèse

1068 employés

Mont Saint-Sauveur international

Entre 500 et 1700, selon la saison

Nova Bus - Saint-Eustache

722 employés

44

Nombre de parcs industriels

LES TROIS PLUS GRANDS SECTEURS D'ACTIVITÉ 

Commerce de gros et de détail

60 400 emplois

Soins de santé et assistance sociale

34 900 emplois

Construction

25 900 emplois

SIÈGES SOCIAUX 

Avianor - Mirabel

Plaisirs gastronomiques - Boisbriand

Gardium - Saint-Eustache

Source : Institut de la statistique du Québec

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer