Immune Biosolutions: s'attaquer au cancer... avec des oeufs

L'entreprise Immune Biosolutions vend ses anticorps dans 30 pays dans le monde... (Photo fournie par Immune Biosolutions)

Agrandir

L'entreprise Immune Biosolutions vend ses anticorps dans 30 pays dans le monde par l'entremise de distributeurs.

Photo fournie par Immune Biosolutions

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Primeau

Collaboration spéciale

La Presse

Immune Biosolutions déménagera cet été dans l'EspaceLabz, un nouveau centre multilocatif que la Ville de Sherbrooke mettra bientôt à la disposition des entreprises en démarrage en sciences de la vie. C'est là que s'entasseront bientôt les centaines d'oeufs de la jeune société... Des oeufs qui pourraient un jour avoir un impact sur votre vie.

Le projet est né de l'union de trois doctorants de l'Université de Sherbrooke qui en avaient marre de travailler avec des outils qui ne fonctionnaient qu'à moitié, notamment des anticorps, des protéines qui occupent un rôle central en recherche biomédicale.

« Des 23 derniers prix Nobel de médecine, 21 ont utilisé au moins une fois des anticorps dans le cadre de leurs travaux », rappelle Frédéric Leduc, président et cofondateur d'Immune Biosolutions, pour montrer l'importance revêtue par ces outils moléculaires dans le monde de la recherche.

Au sortir de leurs études, les membres du trio développent un plan d'affaires pour remédier au problème et le présentent à l'Accélérateur de création d'entreprises technologiques (ACET) de Sherbrooke.

Le projet est retenu.

C'est le début d'Immune Biosolutions.

« Au lieu de bâtir les entreprises technologiques autour des chercheurs universitaires, l'ACET développe les étudiants qui viennent de sortir de l'université en leur fournissant des cours de gestion et de commercialisation, en plus d'offrir du mentorat », explique le scientifique devenu homme d'affaires.

« C'est une approche qui fonctionne et qui a permis de faire naître une cinquantaine d'entreprises ici. » - Frédéric Leduc

Mais voilà, avec le succès vient la croissance. Et la taille des locaux qu'occupe présentement l'entreprise à l'Université de Sherbrooke ne suffit plus.

C'est justement pour pallier ce genre de problème que la Ville de Sherbrooke et ses partenaires ont lancé la construction de l'EspaceLabz (voir l'écran précédent). « Pour une jeune entreprise comme la nôtre, tout ça aurait représenté une grosse facture », indique Frédéric Leduc.

L'OEUF, UNE USINE À ANTICORPS

Les anticorps utilisés traditionnellement en recherche proviennent d'animaux comme des lapins, les rats et les souris. « On les récolte à partir du sang, explique Frédéric Leduc, et c'est une procédure qui va évidemment à l'encontre de la santé de l'animal. »

Mais il existe une autre solution : le poulet. Les poules, comme les autres oiseaux, transmettent des anticorps dans leurs oeufs, plus précisément dans le « jaune » des oeufs.

Et le défi est d'ailleurs de les extraire de là.

« Nous ne sommes pas les premiers à avoir pensé à produire des anticorps dans les poules, indique le biochimiste de formation, mais il fallait développer d'abord une bonne procédure d'extraction. Ç'a été notre première innovation. »

Grâce à son procédé, l'entreprise vend aujourd'hui ses anticorps dans 30 pays dans le monde par l'entremise de distributeurs.

Elle développe aussi un anticorps qui pourrait empêcher la bactérie Clostridium difficile de s'attacher à la paroi de l'intestin, en plus de deux anticorps thérapeutiques ciblant le cancer.

FORCE DE LA RÉGION

« Il y a beaucoup d'action et d'innovation en raison des deux universités. En plus, on se trouve au centre de pôles universitaires comme Montréal, mais aussi Boston qui est à quatre heures de route d'ici. »

DÉFI DE LA RÉGION

« Le grand défaut de la région, c'est de ne pas être capable de retenir tous les talents parce qu'elle fait naître des projets, mais n'est pas nécessairement capable de les garder ici. On savait que l'Université de Sherbrooke allait nous accueillir pour la phase d'incubation, mais ensuite, il n'y avait pas d'infrastructures pour nous. Un espace comme l'EspaceLabz vient corriger ce problème. »

IMMUNE BIOSOLUTIONS EN BREF

Fondation : 2012

Biotechnologies

Cofondateurs : Frédéric Leduc, Jean-François Larrivée et Simon Gaudreau

Nombre d'employés : 15




La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer