Groupe Rouillier réinvente le forage

Un employé du Groupe Rouillier en pleine opération... (PHOTO FOURNIE PAR GROUPE ROUILLIER)

Agrandir

Un employé du Groupe Rouillier en pleine opération de forage de surface.

PHOTO FOURNIE PAR GROUPE ROUILLIER

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers  »

Portrait 2017: Abitibi-Témiscamingue

Portrait 2017: Abitibi-Témiscamingue

Naguère région ressource axée uniquement sur le secteur primaire des mines et des forêts, l'Abitibi-Témiscamingue est en pleine mutation. Une économie circulaire s'y installe depuis quelques années. Autrement dit, le marché de l'emploi y évolue et de plus en plus de PME y voient le jour. »

Alors que certaines entreprises essaient de contrer le ralentissement du domaine minier en limitant leurs coûts d'opération, Groupe Rouillier prend le pari d'innover. Après trois ans de recherche et développement, l'entreprise a créé de nouvelles foreuses et un logiciel, qui sont presque tous sur le point d'être mis en marché.

Un employé du Groupe Rouillier en pleine opération... (Photo fournie par le Groupe Rouillier) - image 1.0

Agrandir

Un employé du Groupe Rouillier en pleine opération de forage de surface.

Photo fournie par le Groupe Rouillier

Président de Groupe Rouillier, Mario Rouillier pose à... (Photo fournie par le Groupe Rouillier) - image 1.1

Agrandir

Président de Groupe Rouillier, Mario Rouillier pose à côtés de la nouvelle foreuse GT8.

Photo fournie par le Groupe Rouillier

Spécialisée en forage aux diamants et en fabrication d'équipements, l'entreprise familiale englobe Forages Rouillier et Forage Boréal au Québec, Pro Forage Guyane en Amérique du Sud, ainsi que VersaDrill au Canada. En mars, le groupe poursuivra sa croissance internationale en participant au PDAC, le plus gros rassemblement d'exploration minière en forage organisé à Toronto. Ses dirigeants se rendront également en Russie pour rencontrer d'éventuels partenaires, en avril.

Ils présenteront en priorité leur nouvelle foreuse multifonction GT8. « Le forage aux diamants se résume à du carottage (percer la roche) depuis des décennies. Mais notre foreuse géotechnique permettra aussi d'analyser le sol et servira à construire des ponts, des autoroutes et des bâtiments », explique Mario Rouillier, président du groupe établi à Amos.

L'entreprise prévoit réaliser pour 2 millions de ventes pour la GT8 en 2016. « Le potentiel est exponentiel pour les années à venir. Le parc des foreuses en Amérique du Nord est très vieux et personne d'autre que nous ne fabrique de telles foreuses au Canada. Il faut dire aussi que la faiblesse du dollar canadien nous aide beaucoup pour l'exportation. » Groupe Rouillier a également conçu une foreuse souterraine mobile, qui sera bientôt vendue entre 250 000 et 300 000 $ l'unité.

Autre nouveauté : un logiciel permettant de facturer presque en temps réel les mètres forés et d'offrir des rapports journaliers sur les inventaires, les salaires et les statistiques de performance. « Pour l'instant, on va garder ce logiciel pour nos entreprises, afin de nous distinguer, souligne M. Rouillier. On sauve presque 20 heures par semaine par compagnie grâce à lui ! »

NOUVEAUX OUTILS DIAMANTÉS

Depuis 18 mois, Groupe Rouillier collabore également avec Research in Diamond Drilling (RIDD), une unité de recherche fondamentale sur le forage basée à Trois-Rivières. Leur but : breveter de nouveaux outils diamantés pour optimiser le rendement de forage. « On veut permettre aux compagnies d'obtenir les mêmes résultats avec moins de mètres forés et des investissements moins grands, précise Philippe Laplante, président chez RIDD. On essaie de créer le forage de demain ! »

Une solution synonyme de survie dans le domaine minier. 

« Comme l'industrie vit une période plus difficile, il faut essayer d'optimiser chaque dollar investi dans une campagne de forage. » - Mario Rouillier, président de Groupe Rouilllier

Dans l'espoir d'être les premiers à trouver les solutions, les organisations joignent leur expertise. « Groupe Rouillier est un des grands leaders en forage, alors que RIDD est spécialisée en outils diamantés et en gestion des intervenants de l'exploration minière, comme un chargé de projet, mentionne M. Laplante. Nous avons tous les deux de bons réseaux de contacts sur le marché international. » Leur nouveau produit sera lancé dans au moins un an.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer