Squeeze: un départ canon

la liste:2390:liste;la boite:98873:box

Dossiers en vedette

Gestion du patrimoine

Cet automne, Desjardins s'est lancé dans la gestion de patrimoine. La... »

Les pays du BRIC

Il y a émergents et émergents. Sur les quelque 25 pays dits... »

Pays émergents

Sixième d'une série de six. Les « onze prochains », appelés Next... »

Recherche universitaire

On ne fait pas qu'enseigner dans les universités, ce sont aussi des... »

Série Innovations

Les PME québécoises n'ont d'autre choix que de s'internationaliser si... »

Plan Nord

La chambre de commerce du Montréal métropolitain a récemment rendu... »

Dossiers  »

Portrait 2013: Québec Capitale-Nationale

Portrait 2013: Québec Capitale-Nationale

De l'extérieur, il serait facile de réduire les investissements majeurs de la Capitale-Nationale à la seule construction de l'amphithéâtre de 400 millions. Bien que ce projet tienne particulièrement à coeur au maire Régis Labeaume, il ne s'agit que de l'arbre qui cache la forêt. Une récente compilation des chantiers de la région métropolitaine de Québec fait état de 190 projets en cours de réalisation. »

Denis Doré et Patrick Beaulieu viennent tout juste... (Photo fournie par Squeeze Studio Animation)

Agrandir

Photo fournie par Squeeze Studio Animation

Denis Doré et Patrick Beaulieu viennent tout juste de célébrer le premier anniversaire de leur entreprise.

Nathalie Côté, collaboration spéciale
La Presse

La région de Québec est la deuxième en importance dans le secteur des arts numériques et du divertissement interactif dans la province. Récemment, elle a vu naître une autre entreprise prometteuse : Squeeze Studio Animation.

À peine un an après sa fondation, le studio compte déjà à son portfolio une collaboration avec Ubisoft pour la création du jeu vidéo Marvel Avengers : Battle for Earth. Il a aussi participé à la réalisation du film IMAX DRAGONS 3D : Real Myths and Unreal Creatures des Productions Thalie, aussi de Québec. La sortie sur les écrans est prévue en mars. Enfin, en juin, il a remporté le prix national dans la catégorie « services aux entreprises » du Concours québécois en entrepreneuriat.

Squeeze Studio Animation discute maintenant avec Marvel afin de collaborer à d'autres projets. Il vient également de conclure une entente avec une agence de Los Angeles pour la réalisation d'une publicité. Un film d'animation avec une entreprise d'Amérique latine figure aussi à l'ordre du jour.

Une nouvelle application

Les deux cofondateurs, Denis Doré et Patrick Beaulieu, souhaitent continuer de réaliser différents projets en partenariat avec d'autres entreprises. Mais ils ont aussi à coeur de développer leurs propres productions originales. En mars, le jeune studio compte d'ailleurs lancer sa première application sur Androïd. « Elle mettra en vedette un de nos personnages, Fernutz, le fermier dansant, explique M. Doré. Il y aura des vidéos de toutes sortes de danse. Les gens pourront l'utiliser comme fond d'écran dynamique. Nous aurons aussi un jeu où des images seront cachées dans les vidéos en fonction de l'actualité. » L'entreprise attend une réponse à sa demande de financement pour son premier court-métrage. De plus, elle aimerait réaliser son propre film d'animation à moyen terme.

Équipe d'expérience

Les deux cofondateurs ont roulé leur bosse plusieurs années dans les domaines du film et du jeu vidéo avant de se lancer. Ils ont notamment oeuvré chez Ubisoft. Leur ancien employeur leur a d'ailleurs proposé leur premier contrat dès le lendemain de la création de l'entreprise. « Nous avons monté rapidement une équipe de cinq seniors de l'industrie », raconte Denis Doré. L'équipe compte maintenant dix personnes cumulant un bagage important d'expériences dans des projets majeurs. Leur vision : offrir une qualité équivalant à celles des grands studios américains.

Squeeze Studio Animation souhaite également partager son expertise avec la relève. Trois fois par année, elle reçoit cinq étudiants pour des ateliers intensifs de douze semaines en animation de personnage 3D.

Une région dynamique

Les deux cofondateurs ont reçu peu d'aide financière pour lancer leur projet. Néanmoins, ils ont tiré profit de quelques coups de pouce, dont celui de Québec international. L'organisme leur a entre autres permis de rencontrer des entreprises étrangères d'envergure, notamment lors de l'événement Cartoon Connection.

La région de Québec est particulièrement active dans le domaine des arts numériques et du divertissement interactif. Il y a une dizaine d'années, un crédit d'impôt a incité plusieurs entreprises technologiques à s'installer dans le quartier Saint-Roch. Aujourd'hui, la région compte plus d'une centaine d'entreprises employant 2500 personnes. Le chiffre d'affaires de l'industrie s'élève à 230 millions, selon Québec International. « Il y a toute une effervescence en ce moment, c'est très excitant », note Caroline Têtu, directrice développement des affaires, logiciels, arts numériques et divertissement interactif.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer