Shawinigan, pôle d'excellence en jeux?

la liste:2390:liste;la boite:98873:box

Dossiers en vedette

Femmes en finance

Les quotas sont l'une des mesures à envisager pour permettre la... »

Transport maritime

Même si plusieurs entreprises liées au transport maritime... »

Assurance automobile

Au cours de la dernière année, trois compagnies d'assurance... »

Les sociétés les mieux gérées

Nos entrepreneurs se distinguent pour la 21e année. La firme Deloitte... »

Immobilier commercial

Contrastant avec l'inquiétude qui règne actuellement dans... »

Formation des ingénieurs

En dépit des efforts déployés par l'Ordre des ingénieurs du Québec... »

Dossiers  »

Portrait 2013: Mauricie

Portrait 2013: Mauricie

Le milieu des affaires de la Mauricie s'organise. Après le coup dur provoqué par la fermeture de la centrale nucléaire Gentilly-2 et un recul du taux d'emploi de 7% de 2011 à 2012, la région mise sur l'esprit entrepreneurial et innovateur, ainsi que sur le dynamisme de son industrie touristique. »

Philippe Nadeau vice-président, Alchemic-Dream, avenue de la Station,... (PHOTO: EMILIE OCONNOR)

Agrandir

PHOTO: EMILIE OCONNOR

Philippe Nadeau vice-président, Alchemic-Dream, avenue de la Station, Shawinigan.

Laurence Niosi, collaboration spéciale
La Presse

Grâce à l'expertise de l'entreprise Alchemic Dream, Shawinigan pourrait être en voie de devenir un pôle d'excellence en jeux sociaux et mobiles.

Le projet d'envergure, dévoilé en décembre dernier par le maire Michel Angers, se déclinerait en deux volets. Le premier serait d'établir à Shawinigan un centre de données spécialisé dans l'hébergement de jeux mobiles et sociaux. Le second consisterait à former de jeunes créateurs au nouveau Centre d'entrepreneuriat, en partenariat avec le Collège Shawinigan. La première cohorte sera accueillie au printemps 2014, précise Luc Arvisais, président du Centre d'entrepreneuriat et directeur général du CLD Shawinigan.

«La plus-value, c'est notre présence dans la ville», affirme Philippe Nadeau, cofondateur et vice-président d'Alchemic Dream, qui emploie aujourd'hui 250 personnes dans le monde, dont une trentaine en Mauricie. «À ceux qui viendront pour avoir des formations, on va leur apporter une expertise toute particulière, qu'ils ne voient pas ailleurs», enchaîne-t-il.

Une année faste

Implanté à Shawinigan depuis 12 ans, Alchemic Dream s'impose comme le plus important fournisseur de services pour les développeurs et éditeurs de mondes virtuels, de jeux vidéo et de jeux en ligne (MMOG).

Nouveaux locaux, aide financière d'Investissement Québec, distinctions, l'année 2012 a été particulièrement faste pour l'entreprise dont le chiffre d'affaires, actuellement évalué à 4 millions, double chaque année.

Selon Philippe Nadeau, Shawinigan possède plusieurs atouts pour favoriser l'éclosion d'une pépinière d'entreprises spécialisées dans les jeux, à commencer par le coût de la vie peu élevé et l'accès aux sources d'énergie (hydroélectrique, par exemple).

Ce mois-ci, le vice-président d'Alchemic Dream se rend lui-même au Japon pour convaincre des sociétés de s'établir dans l'agglomération mauricienne. «Aujourd'hui, le marché du mobile est plus mature en Occident qu'avant, et on a les outils pour que les Japonais s'installent chez nous», estime-t-il.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer