Portrait 2013: Longueuil

Un immeuble de 55 millions à la Place Charles-Le Moyne

la liste:2390:liste;la boite:98873:box

Dossiers en vedette

Portrait 2017 : Québec

En 2016, pour la 25e année de suite, la ville de Québec a connu une... »

Portrait 2017: Mauricie

Des intervenants municipaux viennent de partout au Québec pour en... »

Gestion de patrimoine

Ce ne serait pas le premier secteur d'activité où cela se produirait.... »

Plan Nord

Le Plan Nord a connu plusieurs moutures depuis son lancement en... »

Portrait 2017: Laurentides

Terres de défricheurs, les Laurentides s'inquiètent du ton adopté par... »

Énergies renouvelables

Les surplus d'hydroélectricité ainsi que les bas prix des énergies... »

Drummondville

Des investissements records dans les secteurs industriel et... »

Industrie forestière

L'industrie forestière québécoise a durement ressenti la décision du... »

Dossiers  »

Portrait 2013: Longueuil

Portrait 2013: Longueuil

Parmi tous les projets qu'elle pilote, la Ville de Longueuil aimerait reprendre le contrôle de l'aéroport de Saint-Hubert et a entrepris des démarches en ce sens. »

Marie Lamontagne, première vice-présidente communications et marketing institutionnels... (Photo fournie par la SSQ)

Agrandir

Photo fournie par la SSQ

Marie Lamontagne, première vice-présidente communications et marketing institutionnels de la SSQ, mentionne que le nouvel édifice s'inscrira dans la vision de développement durable de la Ville de Longueuil.

Nathalie Côté, collaboration spéciale
La Presse

Le développement de la Place Charles-Le Moyne, tout autour de la station de métro Longueuil-Université-de-Sherbrooke, se poursuit. C'est maintenant au tour de la SSQ de vouloir y construire un édifice. Le projet immobilier est évalué à 55 millions.

L'institution financière et la Ville se sont donné jusqu'au 31 mai pour compléter le processus d'achat du terrain. « Le dossier est solide, nous sommes très intéressés «, assure Marie Lamontagne, première vice-présidente, communications et marketing institutionnels. La présence de la station de métro, d'une gare régionale intermodale et de l'important réseau routier à l'entrée de l'île de Montréal constituent des atouts stratégiques, selon elle.

Priorité aux usagers du métro

L'entreprise prévoit construire l'immeuble sur l'actuel stationnement P1, situé entre la station de métro et le pont Jacques-Cartier. Le projet devra maintenir l'accès au débarcadère pour les usagers du métro, précise la Ville de Longueuil.

L'édifice de 240 000 pi2 comptera de 12 à 14 étages et sera doté d'un stationnement souterrain. L'entreprise vise l'obtention de la certification environnementale LEED Or pour son bâtiment.

Regrouper les employés en un seul endroit

Quelque 300 employés, oeuvrant dans trois sites à l'heure actuelle, seront regroupés à Longueuil. Les plans ne sont pas encore complétés, mais la SSQ estime avoir besoin de 55 000 à 60 000 pi2 pour elle-même, soit le quart de l'immeuble. Le reste sera composé d'espaces à bureaux et de locaux commerciaux.

« La proportion va aussi dépendre de la demande, note Marie Lamontagne. Depuis que nous avons lancé le projet, nous avons reçu plusieurs appels. « L'institution financière souhaite que la construction débute dès cette année afin qu'elle soit terminée d'ici le 1er janvier 2016.

Investissement requis

La nouvelle Tour SSQ permettra également à l'entreprise de diversifier ses investissements. « En tant que compagnie d'assurance, nous avons besoin de placements immobiliers pour combler des besoins d'appariement dans nos portefeuilles, précise Mme Lamontagne. C'est une garantie que nous demande l'Autorité des marchés financiers. «

Selon la Ville de Longueuil, la vente de ce terrain lui rapportera près de 2,8 millions. Les revenus de taxation annuels devraient être de l'ordre de 900 000 $.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer