Anges Québec

Les gardiens de la haute technologie

la liste:2390:liste;la boite:98873:box

Dossiers en vedette

Portrait 2017 : Québec

En 2016, pour la 25e année de suite, la ville de Québec a connu une... »

Portrait 2017: Mauricie

Des intervenants municipaux viennent de partout au Québec pour en... »

Gestion de patrimoine

Ce ne serait pas le premier secteur d'activité où cela se produirait.... »

Plan Nord

Le Plan Nord a connu plusieurs moutures depuis son lancement en... »

Portrait 2017: Laurentides

Terres de défricheurs, les Laurentides s'inquiètent du ton adopté par... »

Énergies renouvelables

Les surplus d'hydroélectricité ainsi que les bas prix des énergies... »

Drummondville

Des investissements records dans les secteurs industriel et... »

Industrie forestière

L'industrie forestière québécoise a durement ressenti la décision du... »

Dossiers  »

Conférence de Québec

Conférence de Québec

Asseoir à la même table les plus importants investisseurs de la planète pour qu'ils discutent, investissent ensemble et créent de la valeur: le projet paraît irréaliste tellement il est ambitieux. »

Sur le même thème

Guy Paquin, collaboration spéciale
La Presse

Le 31 octobre dernier, Anges Québec a clôturé son plus récent investissement dans une société québécoise de haute technologie.

Selon Robert Brouillette, nouveau président du réseau d'anges financiers, sept membres ont investi 500 000$ dans Fortem, un producteur montréalais de logiciels d'imagerie en trois dimensions pour les services de sécurité privés et publics.

Anges Québec est un regroupement d'investisseurs privés qui investissent dans des entreprises québécoises de haute technologie. Chacun des 110 membres de la cohorte angélique québécoise a une bonne expérience personnelle du lancement d'entreprise. «Cela nous permet de comprendre les défis des entreprises dans lesquelles nous investissons, dit M. Brouillette. Car en plus de mettre nos sous, nous devenons obligatoirement les conseillers des entrepreneurs qui reçoivent nos investissements.»

C'est ce qui fait qu'un ange, comme Philippe Bergeron, ne prévoit pas investir à nouveau à court terme. «Je viens de fermer un investissement en septembre dans AxesNetwork, explique-t-il. J'y ai mis 50 000$ et, au total, les anges y ont placé 650 000$. J'ai fait trois autres placements en 2011. Comme je dois suivre toutes ces entreprises de très près, mon assiette commence à être pleine.»

Ajoutons que M. Bergeron, 33 ans, est le président fondateur d'Uniktour, agence de voyages qui permet de sortir des sentiers battus. M. Brouillette, quant à lui, est associé fondateur du cabinet d'avocats Brouillette et associés.

Si nos anges investissent très souvent dans des entreprises en démarrage, ce n'est pas toujours le cas. «AxesNetwork est une entreprise de Sherbrooke déjà bien en selle, précise Philippe Bergeron. Elle a des années d'expérience dans la conception d'outils de paiement dans les casinos, comme les cartes à puces. Ses produits sont en forte demande et elle a eu besoin de nous pour financer sa croissance.»

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer