Élise Gravel: des images sans frontières

La popularité croissante de l'auteure et illustratrice Elise... (Photo André Pichette, Archives La Presse)

Agrandir

La popularité croissante de l'auteure et illustratrice Elise Gravel sur les réseaux sociaux a fait exploser la demande pour ses oeuvres imprimées, utilisées notamment pour décorer des chambres d'enfants.

Photo André Pichette, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers  »

Commerce électronique

Commerce électronique

Le commerce électronique qui regroupe à la fois les ventes au détail et les transactions interentreprises représente un défi de taille pour les PME du Québec. Comment les PME peuvent-elles tirer leur épingle du jeu ? Trucs et astuces d'entreprises pour qui le commerce électronique est devenu un outil efficace de développement. »

Martine Letarte

Collaboration spéciale

La Presse

Instagram, ça ne change pas le monde, sauf que... avec plus de 100 000 abonnés à son compte, l'auteure et illustratrice de livres pour enfants Elise Gravel a vu sa carrière prendre tout un virage. Elle reçoit maintenant des offres pour illustrer des campagnes partout sur la planète.

Elise Gravel n'hésite pas à utiliser son crayon... (Image archives Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Elise Gravel n'hésite pas à utiliser son crayon et la puissance des réseaux sociaux pour appuyer des causes. C'est à elle qu'on doit l'illustration de l'oiseau avec la brindille au bec pour souhaiter la bienvenue aux Syriens qu'on a vue sur des macarons vendus pour récolter des fonds.

Image archives Le Nouvelliste

« Je viens de travailler sur un projet pour la République tchèque, j'en ai souvent de la Chine, de la Corée du Sud, de l'Espagne, de l'Italie, de partout ! », s'exclame celle qui a dû créer son entreprise pour se verser un salaire annuel moins influencé par les fluctuations de ces contrats étrangers.

Pourtant, c'est il y a deux ans seulement que l'illustratrice s'est inscrite sur Instagram. Cette présence est même venue changer sa façon de travailler.

« Je montre maintenant mon travail au fur et à mesure, explique-t-elle. Mes fans donnent leurs commentaires et je m'en inspire parfois pour la suite. Ils participent d'une certaine façon à la création de mes livres et ils ont hâte de les voir terminés. »

Le web permet aussi une foule de collaborations et d'échanges avec d'autres artistes.

Et, Elise Gravel n'hésite pas à utiliser son crayon et la puissance des réseaux sociaux pour appuyer des causes. C'est à elle qu'on doit entre autres l'illustration de l'oiseau avec la brindille au bec pour souhaiter la bienvenue aux Syriens, qu'on a vue sur des macarons vendus pour récolter des fonds.

SUR TON MUR

La popularité croissante de l'auteure et illustratrice sur les réseaux sociaux a aussi fait exploser la demande pour ses oeuvres imprimées, utilisées notamment pour décorer des chambres d'enfants.

Elle a suggéré il y a quelques années à sa belle-soeur de lancer une entreprise pour les vendre.

C'est ainsi que le site surtonmur.com a été créé et vend maintenant des impressions à tirage limité d'Elise Gravel et de plusieurs autres illustrateurs québécois.

« La vente d'impressions en ligne représente un revenu d'appoint assez important pour que ça vaille la peine d'y investir du temps et c'est très le fun aussi de réaliser ces dessins pour les gens. »

- Elise Gravel, auteure et illustratrice de livres pour enfants

PAYANT, MAIS PRENANT

Lorsqu'elle a envoyé son premier manuscrit à une maison d'édition, par la poste, il y a 15 ans, jamais Elise ne s'imaginait que sa carrière prendrait un tel tournant.

Or, si le web lui donne beaucoup, il lui prend aussi par contre énormément. La rétroaction qu'elle reçoit constamment sur les réseaux sociaux est très nourrissante, mais elle peut aussi être très angoissante.

« Ce n'est pas toujours facile à gérer avec mes petites tendances obsessives et anxieuses, confie Elise Gravel. Je diffuse mon travail tous les deux ou trois jours pour maintenir l'intérêt des gens, et ça peut rapidement devenir malsain. Si je n'ai pas beaucoup de commentaires, j'ai tendance à me demander si les gens m'aiment encore. C'est souffrant. »

Alors que le web est rendu incontournable à ses yeux aujourd'hui pour lui assurer une carrière aussi vivante, elle a mis en place des stratégies pour limiter ses impacts négatifs.

Elle a bloqué les applications des médias sociaux sur son cellulaire et son conjoint a installé un mot de passe au chalet pour s'assurer qu'elle ne s'y retrouve pas.

« Je tente de trouver un équilibre pour que les médias sociaux restent positifs pour moi, affirme l'auteure et illustratrice du livre Le Moustique arrivé en librairie le mois dernier. Je ne veux pas non plus que la promotion prenne trop de place et nuise à l'essentiel de mon travail : dessiner ! »

ELISE GRAVEL EN BREF

Illustratrice depuis 2002

Entreprise fondée en 2015

Ses oeuvres imprimées se trouvent sur le site surtonmur.com

A une agente pour le Québec et le Canada

A une agente pour les États-Unis et les autres pays




publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer