L'ingéniosité à la portée de tous

Dossiers  »

Innover pour croître

Innover pour croître

Pour croître et tirer son épingle du jeu face aux concurrents, les PME doivent innover. Cela peut prendre différents visages, à condition d'être prêt à aller jusqu'au bout. »

Pas besoin d'avoir une équipe de scientifiques bardés de diplômes pour innover.... (Illustration: Philippe Tardif, La Presse)

Agrandir

Illustration: Philippe Tardif, La Presse

Pas besoin d'avoir une équipe de scientifiques bardés de diplômes pour innover. La preuve: les prix Innovation en santé et sécurité du travail de la CSST récompensent, chaque année, des entreprises de petite taille qui innovent et font preuve d'ingéniosité pour résoudre des problèmes qui représentent une menace pour la santé ou la sécurité de leurs employés.

Chez Les Huiles Thuot et Beauchemin, une entreprise familiale d'une vingtaine d'employés de Saint-Jean-sur-Richelieu, on a mis au point un système de garde-corps pneumatique installé sur le dessus des camions-citernes. L'objectif était d'empêcher les livreurs de tomber lorsqu'ils montent sur le véhicule pour vérifier la quantité de produit contenue dans la citerne.

«Il nous a fallu au moins quatre ans d'essais et erreurs pour mettre le système au point, explique Mathieu Beauchemin, superviseur et responsable du projet. Nous ne sommes pas ingénieurs ni dessinateurs, on est livreurs d'huile à chauffage! Ce n'est pas notre métier premier de concevoir des systèmes de sécurité. Mais on a des soudeurs et des mécaniciens dans notre équipe, et nous avons travaillé tous ensemble pour créer ce système de A à Z, sans aide extérieure, ce dont nous sommes fiers.»

Le système de garde-corps est actionné grâce à l'air du système de freinage pneumatique du camion, qui fait monter les rampes. Grâce à cette innovation, les travailleurs ne risquent plus de tomber!

Autre avantage: lorsque le dispositif est déployé, les freins du camion s'appliquent automatiquement, ce qui fait en sorte qu'il est impossible au véhicule d'avancer tant que le garde-corps n'est pas abaissé.

Ouvert à toutes les entreprises

Le Prix Innovation en santé et sécurité existe depuis 2001 et il est remis dans toutes les régions du Québec. Il comprend trois catégories de lauréats: les PME, les grandes entreprises et les organismes publics.

Nouveaux outils pour éviter les blessures, les mouvements répétitifs ou les déplacements en hauteur: nos PME rivalisent de débrouillardise quand vient le temps de trouver des moyens de rendre le travail plus sécuritaire.

«Chaque année, environ 250 réalisations sont présentées par autant d'entreprises, indique Pierre Turgeon, porte-parole de la CSST. La réalisation doit favoriser la prévention des maladies et des accidents, venir d'une démarche conjointe entre l'employeur et les travailleurs, et ne doit pas avoir été commercialisée au moment de l'inscription au concours.»

Le choix des gagnants repose sur six critères: la créativité, le degré de participation des travailleurs pour détecter des risques et trouver des solutions, le rayonnement et la possibilité d'appliquer la réalisation ailleurs, le degré de complexité et les efforts déployés, le degré d'élimination des risques et la proactivité, c'est-à-dire la capacité de l'entreprise à trouver des solutions à des problèmes éventuels de façon anticipée.

Les réalisations des grands gagnants font l'objet de capsules diffusées à la télévision, et les lauréats reçoivent une vidéo qu'ils peuvent utiliser à des fins de promotion. «C'est un excellent moyen de valoriser la contribution des employés», dit Pierre Turgeon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer