Révolution Santé: baigner dans la technologie

Avec le lave-personne sans contact offert par Révolution... (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Avec le lave-personne sans contact offert par Révolution Santé, il suffit d'asseoir le bénéficiaire, de refermer la toile en laissant la tête à l'extérieur et d'attendre 15 minutes pour lui faire prendre son bain.

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'INNOVATION: Un « lave-personne sans contact » qui se veut une révolution dans la façon de donner un bain aux personnes âgées, particulièrement celles en perte d'autonomie. Il faut 2 fois moins de temps et 150 fois moins d'eau pour le bain, qui devient en prime « une expérience de détente » pour les bénéficiaires.

La toile s-capepod se glisse sous le lit et,... (Photo Ivanoh Demers, La Presse) - image 1.0

Agrandir

La toile s-capepod se glisse sous le lit et, en cas d'évacuation d'urgence, entoure la personne qu'on peut ensuite transporter sur son matelas.

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Josée Binette, présidente de Révolution Santé... (Photo Ivanoh Demers, La Presse) - image 1.1

Agrandir

Josée Binette, présidente de Révolution Santé

Photo Ivanoh Demers, La Presse

QUI ?

Révolution Santé est une petite entreprise montréalaise installée dans l'arrondissement de Saint-Léonard, employant quatre personnes. Fondée en 2008 par Josée Binette, elle offre un catalogue d'une centaine de produits, la plupart innovateurs, pour les soins des personnes âgées. Outre le lave-personne sans contact, on propose une toile d'évacuation d'urgence, un matelas scellé empêchant les punaises de lit de s'installer et un coussinet branché qui informe les employés des allées et venues des bénéficiaires. Ces produits sont conçus par des entreprises à l'étranger et adaptés selon les consignes de Révolution Santé, qui les propose aux établissements québécois.

« En 2003, j'ai été très malade, frappée par la bactérie E. coli, j'ai failli en mourir. Je me suis remise en question, j'ai cherché ce qu'était ma mission. Révolution Santé, c'est ce que je peux faire pour les autres, c'est le rassemblement de toutes mes expériences, ma façon de laisser quelque chose de plus grand derrière moi. » - Josée Binette, présidente de Révolution Santé

L'APPAREIL

Le lave-personne sans contact est une cabine portative, essentiellement une chaise, une toile tenue par une structure et un générateur de nanoparticules.

Celles-ci sont hyperfines, près de 2000 fois plus petites qu'une goutte de pluie, chauffées à un peu plus que la température du corps et pénètrent profondément dans les pores de la peau.

Il suffit d'asseoir le bénéficiaire, de refermer la toile en laissant la tête à l'extérieur et d'attendre 15 minutes. « C'est comme un spa pour les aînés, résume Mme Binette. On va à peine sentir une légère humidité. Et ça lave vraiment. »

LES AVANTAGES

En termes de rendement, ils sont énormes, selon Révolution Santé. Un bain reviendrait ainsi à 6 $ plutôt que 12 $, calcule l'entreprise.

Il consomme 2 L plutôt que 300 et demande une vingtaine de minutes plutôt que 40 pour un bain classique.

En version cabine portative, il est entièrement démontable et la structure ne pèse que 18 kg, 35 kg en incluant le générateur.

L'AVENIR

Conçu au Japon sous le nom Nano Bath, le lave-personne sans contact a été peaufiné depuis quatre ans selon les consignes de l'entreprise de Saint-Léonard. « On est le troisième pays au monde, après le Japon et l'Italie, à l'utiliser », souligne Mme Binette.

Il est actuellement en phase de précommercialisation et fera l'objet d'un essai clinique dans 35 résidences pour personnes âgées, pour un lancement commercial en 2018. À 21 000 $ l'unité, « on vise le marché institutionnel », précise la présidente.

Le produit actuellement en vente le plus demandé de l'entreprise, c'est le s-capepod, dont on a écoulé 600 unités. Cette toile se glisse sous le lit et, en cas d'évacuation d'urgence, entoure la personne qu'on peut ensuite transporter sur son matelas. Une version permettant de transporter quatre enfants est également offerte.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer