La chaussure de vélo pour Cendrillon (et ses belles-soeurs)

Le modèle Course Air Lite II... (Photo fournie par Garneau)

Agrandir

Le modèle Course Air Lite II

Photo fournie par Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Tison
La Presse

L'innovation: Les coureurs cyclistes sont à plusieurs égards des Cendrillon qui veulent glisser leur délicat peton dans la pantoufle de vair la plus serrée.

Gros plan sur la pièce Zone X-Comfort du... (Photo fournie par Garneau) - image 1.0

Agrandir

Gros plan sur la pièce Zone X-Comfort du modèle Course Air Lite II.

Photo fournie par Garneau

La technologie Zone X-Comfort est appliquée sur cinq... (Photo fournie par Garneau) - image 1.1

Agrandir

La technologie Zone X-Comfort est appliquée sur cinq modèles 2018.

Photo fournie par Garneau

Malheureusement, en course et sous l'effort, leurs pieds s'élargissent jusqu'à la pointure des belles-soeurs de ladite Cendrillon.

Le fabricant d'équipement de cyclisme Garneau a abordé le problème de long en large. En large, surtout.

Avec sa technologie Zone X-Comfort, une même chaussure s'étire pour accommoder des largeurs de B à D+, c'est-à-dire autant Cendrillon que ses belles-soeurs.

QUI ?

Fondée dans la région de Québec en 1983 par le coureur cycliste Louis Garneau, l'entreprise Garneau conçoit et fabrique des vélos, vêtements, casques et chaussures cyclistes.

« On est dans un domaine où il y a tellement de compétition ! Si tu arrives ici seulement avec un prix [de vente], tu vas mourir », a indiqué Louis Garneau depuis l'Allemagne, où il présentait sa nouvelle chaussure au salon Eurobike 2017, au début de septembre. « Ça prend une innovation, et ce n'est pas facile d'innover toutes les années. »

Menée par le chef de produit René Plourde, l'équipe d'ingénieurs et de designers de l'entreprise a mis au point le système Zone X-Comfort dans un délai étonnamment court. « L'idée est venue il y a six ou sept mois, informe Louis Garneau. On a travaillé vite, et on a fait des essais pendant tout le printemps et tout l'été. »

« [Le coureur cycliste québécois] Hugo Houle me disait qu'au Tour d'Espagne, il voyait des coureurs avec des souliers où il y a des coups d'X-Acto. Ils coupent le soulier vis-à-vis l'os. Nous, on a dit : on ne coupera pas nos souliers, on va mettre une zone extensible, puis on va régler le problème. » - Louis Garneau

LE PROBLÈME

La pression du pied s'exerce dans la région de l'articulation métatarso-phalangienne du petit orteil.

« Tous les cyclistes veulent avoir les pieds très serrés pour avoir le maximum de force quand ils pédalent, explique Louis Garneau. Mais quand ils poussaient, on se rendait compte que les os du pied bougeaient et frappaient contre la paroi du soulier. À la longue, ça causait des engourdissements. »

LA SOLUTION

La solution consistait à remplacer la paroi rigide de l'empeigne dans cette région par une membrane élastique.

« Il fallait trouver la bonne membrane, la bonne épaisseur, la bonne résistance, les bonnes grosseurs de trous pour l'aération, la bonne façon de la coller et la coudre. »

La pièce insérée dans l'empeigne est moulée en élastomère de type élasthanne. Elle s'étire latéralement jusqu'à 5 mm.

L'entreprise soutient que le dispositif « permet l'écartement naturel des orteils, une puissance améliorée, une réduction des blessures et un confort sans précédent ».

LA MARQUE DISTINCTIVE

La pièce d'élastomère peut être moulée en couleur contrastante, pour bien montrer sa présence.

« C'est visible, et ça va devenir notre marque de commerce dans la chaussure », déclare Louis Garneau.

L'AVENIR

Le système Zone X-Comfort a remporté un prix d'innovation au salon Eurobike 2017. « Quand tu vas chercher ton prix, c'est annoncé partout, dans toute l'industrie, décrit Louis Garneau. Pour nous, ça se transforme en commandes. »

Cette nouvelle technologie a incité sept nouveaux distributeurs à signer des ententes avec Garneau durant le salon, ouvrant autant de nouveaux marchés. « La chaussure est la division la plus en croissance chez Garneau à l'heure actuelle », se réjouit son président.

Pour l'instant, le système Zone X-Comfort sera intégré dans cinq modèles de la saison 2018. « La beauté, c'est qu'on est capable de le mettre dans les souliers de la ligne au complet. »

La technologie est en instance de brevet.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer