Écovap: du sirop d'érable zéro émission

L'Écovap utilise de l'électricité pour concentrer l'eau d'érable... (IMAGE FOURNIE PAR L'ENTREPRISE)

Agrandir

L'Écovap utilise de l'électricité pour concentrer l'eau d'érable et en faire du sirop. Cette technologie consomme 15 fois moins d'énergie que les procédés traditionnels, sans émissions polluantes.

IMAGE FOURNIE PAR L'ENTREPRISE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hélène Baril

L'INNOVATION: l'Écovap est un appareil conçu pour fabriquer du sirop d'érable avec la récupération de vapeur, sans produire d'émissions polluantes. Le sirop d'érable est un produit naturel généralement fabriqué en brûlant un gallon de mazout pour chaque gallon de sirop, ce qui génère 32 000 tonnes de CO2 chaque saison des sucres.

De gauche à droite : Jocelyn Caux de Solutions Novika,... (Photo fournie par l’entreprise) - image 1.0

Agrandir

De gauche à droite : Jocelyn Caux de Solutions Novika, David Bédard de Tôle Inox, Jean Lachance de Solutions Novika, Michel Bochud du cégep de La Pocatière et Gilles Lamontagne de Tôle Inox.Photo fournie par l'entreprise

Photo fournie par l’entreprise

QUI ?

Solutions Novika et Tôle Inox, de Princeville, ont conçu et breveté l'évaporateur à récupération de vapeur après y avoir travaillé depuis 2010. Il a d'abord fallu un Européen, Michel Bochud, physicien et professeur au cégep de La Pocatière, pour se préoccuper des énormes pertes d'énergie sous forme de vapeur causées par l'eau d'érable qu'on fait bouillir pour en faire du sirop. Il a cherché un moyen de récupérer cette vapeur pour la réintégrer dans le processus de fabrication, avec un de ses anciens élèves, David Bédard, de Tôle Inox, un fabricant d'équipement en acier inoxydable.

LE PRODUIT

L'Écovap utilise un moteur électrique pour mettre le processus en marche. La vapeur produite est comprimée et forcée à recirculer dans l'évaporateur ; elle contribue aussi à préchauffer l'eau d'érable froide qui arrive. À la fin, le processus consomme de 15 à 20 fois moins d'énergie que les évaporateurs au mazout ou aux granules de bois. Surtout, il n'émet pas de gaz à effet de serre parce qu'il n'y a aucune combustion. Le coût en électricité de l'Écovap est deux fois moins élevé que celui du mazout, et équivalent à celui des granules de bois pour une saison complète.

Le procédé est automatisé, ce qui simplifie grandement la fabrication du sirop d'érable.

« Oui, il faut que la cabane à sucre soit branchée à l'électricité. Mais aujourd'hui, des cabanes dans le fond du bois, ça n'existe plus. »

- David Bédard, chargé de projet, Tôle Inox

PROJETS D'AVENIR

L'équipe de l'Écovap veut en vendre le plus possible. Le marché potentiel est grand, puisque les producteurs sont de plus en plus conscients de l'importance d'éliminer le combustible fossile dans la fabrication d'un produit naturel comme le sirop d'érable.

Le remplacement des anciennes installations de production est un processus lent, mais Solutions Novika et Tôle Inox ne fournissent pas à la tâche. Ils ont vendu une licence à un concurrent qui, contre le paiement de redevances, contribuera à la diffusion de leur produit. Une centaine d'Écovap, de différentes capacités, sont actuellement utilisés dans des érablières du Québec.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer