Elon, le robot qui veut vous faire travailler

Neuvoo, une entreprise fondée à Montréal en 2011...

Agrandir

Neuvoo, une entreprise fondée à Montréal en 2011 et qui compte quelque 200 employés dans 64 pays, offre sur son site plus de 30 millions d'emplois. Sur la photo : Benjamin Philion, associé fondateur et directeur de produit (à gauche), et Lucas Martinez, directeur marketing.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'INNOVATION: une intelligence artificielle, Elon, intégrée à un site de recherche d'emploi et capable de sélectionner les meilleures offres en fonction de l'historique, du curriculum vitae et des goûts de l'usager.

QUI ?

Neuvoo, une entreprise fondée à Montréal en 2011 et qui compte quelque 200 employés dans 64 pays, offre sur son site plus de 30 millions d'emplois. Il s'agit d'un agrégateur qui récolte les offres affichées sur d'autres sites comme Workopolis et Jobboom, les sections Carrières de grandes entreprises et celles, plus discrètes, des petites entreprises. Ses 330 000 offres d'emplois au Canada en font le site numéro un. Son chiffre d'affaires est de 6 millions.

« Avec Elon, nous combinons la personnalisation d'un spécialiste de ressources humaines avec le big data de l'historique de cinq ans de recherches d'emploi. » - Benjamin Philion, associé fondateur et directeur de produit de Neuvoo.

LE PRODUIT

Comme tous les répertoires, le site de Neuvoo propose des résultats de recherche essentiellement basés sur les mots-clés et certains critères - l'emplacement, le salaire. « Ça marche jusqu'à un certain point, mais la plus grosse difficulté des chercheurs d'emploi, c'est d'exprimer ce qu'ils veulent », dit M. Philion.

De plus, comme 80 % de la consultation du site provient d'appareils mobiles, l'usager « n'a pas envie de taper de longs textes ou n'a pas un paquet de documents avec lui ».

Depuis « deux ou trois ans », M. Phillion et ses associés Lucas Martinez et Maxim Droux ont décidé de profiter des récentes percées en intelligence artificielle, notamment celles rendues disponibles au public par les équipes de Google, pour rendre Neuvoo plus futé.

Le résultat : Elon, un assistant offert en projet pilote à certains usagers aux États-Unis. « Il a une personnalité, il va sourire, il note les emplois que tu as regardés, relève ceux que tu as écartés : il est là pour guider l'usager », explique Lucas Martinez, directeur marketing.

« Et la beauté de la chose, c'est qu'il est constamment en train d'apprendre. »

Les premiers constats : les gens qui recourent à Elon semblent cliquer plus souvent sur les offres proposées, passent deux fois moins de temps à entrer des informations et ont « un taux d'engagement plus élevé à court terme », dit M. Philion. 

À L'AVENIR

À moyen terme, après les ajustements qui seront révélés par le projet pilote, Elon sera rendu disponible dans tous les pays. Neuvoo vit présentement une croissance accélérée de l'ordre de 10 à 15 % chaque mois et espère s'établir solidement avec l'utilisation de l'intelligence artificielle, qu'on présente comme la première expérience du genre pour un site de recherche d'emploi.




publicité

publicité

publicité

Blogues >

Blogues >

Le blogue immobilier

Le blogue immobilier

Merci, bonsoir

publicité

image title
Fermer