Écotech: marier manufacturiers et PME technologiques

«Nous visons à répandre cette approche proactive qui... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

«Nous visons à répandre cette approche proactive qui consiste pour les manufacturiers à travailler avec des fournisseurs de technologies innovatrices pour répondre à leurs défis environnementaux», explique Simon Prévost, président de MEQ.

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Dubuc
André Dubuc
La Presse

Un entrepreneur gagne un temps fou à faire connaître les produits de sa PME à plusieurs clients motivés en même temps, au même endroit.

Simon Bérubé, vice-président, développement stratégique, de Carnot Réfrigération, de Trois-Rivières, a saisi l'occasion en mai dernier quand Écotech Québec l'a invité à présenter sa technologie de réfrigération verte à 250 décideurs du monde municipal qui doivent remplacer d'ici 2020 les systèmes de réfrigération au fréon de 350 arénas.

«On a ainsi pu bénéficier d'une tribune privilégiée pour rencontrer un paquet de monde qu'on n'aurait jamais pu rencontrer sur une base individuelle», indique M. Bérubé, dont l'entreprise est aussi active dans les secteurs industriel et commercial.

Grappe des PME des technologies propres au Québec, Écotech Québec a le mandat de faire connaître les innovations vertes d'ici et de faire prospérer les PME technologiques.

Une des initiatives de l'organisme à but non lucratif est de favoriser les rencontres entre les donneurs d'ordres qui ont des défis liés à l'environnement et les PME innovantes comme Carnot.

Une entente vient d'être conclue à cette fin entre Écotech et Manufacturiers et exportateurs du Québec (MEQ) à ce propos.

«Nous visons à répandre cette approche proactive qui consiste pour les manufacturiers à travailler avec des fournisseurs de technologies innovatrices pour répondre à leurs défis environnementaux», explique Simon Prévost, président de MEQ.

L'Association québécoise pour la maîtrise de l'énergie (AQME), le Conseil des entreprises en technologies environnementales du Québec (CETEQ) et le Réseau Environnement participent aussi au partenariat.

Plateforme interactive

Le premier service offert dans le cadre d'INNO " est une plateforme web interactive où le donneur d'ordres explique par écrit sa problématique et où les innovateurs verts proposent des solutions.

Le second service offert est l'organisation d'ateliers de maillage. En 2013, trois projets-pilotes ont été mis sur pied, dont un chez IFFCO, la coopérative indienne qui a le dessein de construire à Bécancour une usine de production d'urée à partir du gaz naturel.

Une dizaine d'entreprises des secteurs de l'efficacité énergétique, du captage de CO2, des énergies renouvelables et de la production d'hydrogène sont venues exposer leur solution aux dirigeants d'IFFCO Canada. «Notre objectif est de mieux connaître les innovations québécoises qui pourraient contribuer à améliorer notre performance environnementale», avait expliqué aux médias à l'époque Manish Gupta, son PDG.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer