Création d'un Académie québécoise de la franchise

Entre les McDonald's, Yves Rocher et autres bannières... (photo: La Presse)

Agrandir

photo: La Presse

Entre les McDonald's, Yves Rocher et autres bannières étrangères, on retrouve de plus en plus de franchiseurs de propriété québécoise, que ce soit dans la restauration, l'entretien ménager, le commerce de détail ou même la rénovation.

Stéphane Champagne, collaboration spéciale
La Presse

L'univers de la franchise est en croissance au Québec. Entre les McDonald's, Yves Rocher et autres bannières étrangères, on retrouve de plus en plus de franchiseurs de propriété québécoise, que ce soit dans la restauration, l'entretien ménager, le commerce de détail ou même la rénovation. C'est pourquoi le Conseil québécois de la franchise (CQF) vient de créer une nouvelle entité: l'Académie québécoise de la franchise (AQF).

«Nous allons tout d'abord offrir des programmes de formation qui n'existent pas ailleurs en Amérique du Nord. Nous visons la mise en place d'accréditations, de bourses et même de projets de recherches avec les universités», explique Pierre Garceau, PDG du CQF.

L'AQF accueillera sa première cohorte d'étudiants en avril prochain. La première formation s'adressera aux conseillers en gestion de réseau, c'est-à-dire ceux qui font le pont entre les franchiseurs et leurs franchisés.

«La franchise est entrée dans une nouvelle ère. Le 1.0. des années 1960 à 1985, où le franchisé était un employé du franchiseur, est aujourd'hui du 3.0., c'est-à-dire que les deux parties sont désormais des partenaires d'affaires», affirme M. Garceau.

L'Académie québécoise de la franchise a vu le jour avec le concours, entre autres, de Pierre Garceau, de l'avocat Jean H. Gagnon, de HEC Montréal, de l'École d'entrepreneurship de Beauce et de l'Académie française de la franchise.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer