Un Trivago de l'assurance

Scott Loong, dirigeant de Covera, qui promet de simplifier... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Scott Loong, dirigeant de Covera, qui promet de simplifier la vie des assurés qui n'ont guère envie de prendre le téléphone pour comparer les prix.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On a beau être en 2017, on dirait parfois que l'industrie de l'assurance auto et habitation roule comme à l'époque des calèches.

À quand un « Trivago » de l'assurance ? À quand un site web comme The Zebra aux États-Unis qui permet de comparer rapidement les prix de presque tous les assureurs sur le marché ? À quand une innovation technologique qui viendra bousculer le monde obscur et incestueux de l'assurance au Canada ?

Eh bien, voici une nouveauté. La société montréalaise Covera lance ces jours-ci un service automatisé qui garantit un réel magasinage de votre police d'assurance afin d'obtenir le meilleur prix à chaque renouvellement.

La jeune pousse est dirigée par Scott Loong, un ancien avocat du cabinet Gowlings qui avait la fibre entrepreneuriale. Il a pu compter sur l'appui financier de Ferst Capital Partners, une firme d'investissement dirigée par les frères Dominique et Jay Ferst, deux pionniers des « fintechs » qui ont fondé TradeFreedom puis vendu ce courtier internet à la Banque Scotia.

Covera promet de simplifier la vie des assurés qui n'ont guère envie de prendre le téléphone pour comparer les prix. Chaque appel vient avec son lot de questions... Votre âge, métier, adresse ? Votre kilométrage annuel ? Des accidents et des contraventions dans le passé ?

Si fastidieux soit-il, cet exercice est néanmoins essentiel, car les prix varient facilement du simple au double.

« Mais la vaste majorité des assurés laissent leur police se renouveler de façon apathique année après année parce que l'exercice les rebute », constate M. Loong.

Idéalement, le magasinage est à refaire chaque année, car les prix peuvent fluctuer considérablement en raison de votre propre situation (ex. : accident, déménagement, changement d'emploi, etc.), mais aussi de la tarification de l'assureur qui peut décider de favoriser certains profils plutôt que d'autres.

Alors, l'assureur qui était le plus avantageux pour vous cette année ne sera pas nécessairement le meilleur l'année prochaine.

Bien des consommateurs s'en remettent à un cabinet d'assurance pour faire le magasinage à leur place. Mais comme je vous l'ai déjà écrit, de nombreux courtiers sont maintenant contrôlés par un assureur à qui ils envoient pratiquement tous leurs clients. Magasinage zéro.

En s'inscrivant au service de Covera, les consommateurs seront automatiquement épaulés au moment de leur renouvellement. Ils recevront trois soumissions, incluant une de leur assureur actuel.

« Nous faisons affaire avec 10 assureurs différents qui ont de l'appétit pour différents profils de clients. Nous faisons les propositions qui nous semblent idéales en fonction de chaque client. On ne regarde pas juste le prix. On choisit les produits qui correspondent le mieux à vos besoins », affirme M. Loong.

Bref, c'est l'expérience d'un courtier, avec la technologie de 2017, dans un format convivial sur internet. Le consommateur n'a pas à payer de sa poche, puisque l'entreprise reçoit une commission de 12 à 20 % de la part de l'assureur dont elle distribue le produit, comme n'importe quel cabinet d'assurance.

Depuis trois semaines, Covera offre l'assurance auto. L'assurance habitation s'ajoutera d'ici un mois et demi. La firme prévoit étendre ses services en Ontario le mois prochain et un peu plus tard dans le reste du Canada.

Si Covera est le premier à automatiser le processus de renouvellement, il n'est pas le seul à faire des comparaisons de primes d'assurance sur internet.

ClicAssure et Kanetix permettent depuis plusieurs années aux internautes de recevoir différentes soumissions en remplissant un seul formulaire sur internet, ce qui permet d'économiser du temps et de l'argent.

J'ai testé les deux sites web, et la soumission la plus élevée coûte 60 % plus cher que la plus basse. En choisissant l'offre la plus avantageuse, vous donc pouvez économiser 447 $ en 15 minutes. Probablement votre quart d'heure le plus payant de l'année !

ClicAssure, qui appartient au propriétaire du cabinet de courtage québécois Lepelco, a des ententes de partenariat avec près de 120 assureurs directs et cabinets de courtage.

Pour chaque demande de soumission, il fournit trois propositions, soit une venant d'un cabinet et deux, d'assureurs. Même si le comparateur ne ratisse pas l'ensemble du marché pour chaque client, l'exercice permet quand même de sonder trois assureurs... ou peut-être plus si le cabinet a lui-même fait plusieurs demandes.

De toute façon, le client n'a rien à perdre, car le service est entièrement gratuit. Ce sont les cabinets ou les assureurs qui paient l'entreprise pour obtenir la référence du consommateur.

Alors, faites donc le test au moment de votre prochain renouvellement.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer