Faire ses impôts, c'est payant pour les étudiants

Des étudiants universitaires.... (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Photo Marco Campanozzi, La Presse

Des étudiants universitaires.

Les étudiants peuvent récupérer beaucoup d'argent en faisant leurs impôts comme il faut. Par exemple, un étudiant de 19 ans qui a gagné 10 000$ en travaillant à temps partiel recevra davantage que le montant payé en frais de scolarité, selon les calculs de Luc Godbout, professeur de fiscalité à l'Université de Sherbrooke.

Tout d'abord, Québec et Ottawa accordent respectivement un crédit d'impôt de 20% et 12,5% pour les frais de scolarité postsecondaires, ce qui fait une économie d'impôt de 705$ pour un étudiant inscrit à temps plein à l'université qui paie 2168$ de frais de scolarité.

En plus, Ottawa accorde un montant forfaitaire pour études et manuels scolaires. Les étudiants qui fréquentent le collège ou l'université à temps plein ont droit à un crédit de 12,5% calculé sur un montant de 465$ par mois d'études. Pour huit mois d'études, le crédit représente une économie d'impôt de 465$. Pas besoin de fournir aucune facture.

Si l'étudiant ne paie pas d'impôt, il peut reporter les crédits à plus tard ou les transférer à ses parents.

Mais ce n'est pas tout. L'étudiant qui a gagné des revenus de 10 000$ a droit à 532$ de prime au travail, qui vise à encourager les travailleurs qui ont peu de revenus.  

Ottawa verse aussi un crédit de TPS qui permet aux étudiants de 19 ans et plus de toucher un montant de 291$ par année. De son côté, Québec verse le crédit à la solidarité qui regroupe les anciens crédits impôts fonciers et de TVQ. Les étudiants de 18 ans et plus peuvent aller chercher 265$.

Les étudiants peuvent récupérer beaucoup d'argent en... (Tableau La Presse) - image 2.0

Agrandir

Tableau La Presse

Au total, l'étudiant recevra donc 2 258$ en faisant sa déclaration d'impôt (voir le tableau ci-contre).

C'est sans compter d'autres cadeaux fiscaux:

Déménagement : Les étudiants qui déménagent pour occuper un emploi d'été ont droit à une déduction fiscale pour les frais de déménagement.  

Laissez-passer de transport : Ottawa accorde un crédit pour le transport en commun, mais comme il s'agit d'un crédit non remboursable, il n'a aucune valeur pour ceux qui n'ont pas d'impôt à payer. Toutefois, les enfants de 18 ans et moins peuvent transférer le crédit fédéral de 12,5% à leurs parents.

Crédit pour les frais d'intérêt : Pour aider les diplômés à rembourser leurs dettes d'études, les gouvernements offrent un crédit d'impôt (20% Québec, 12,5% Ottawa) pour les frais d'intérêt sur le prêt étudiant.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer