Vers un Noël usagé?

De plus en plus de consommateurs canadiens se... (Photo Thinkstock)

Agrandir

De plus en plus de consommateurs canadiens se tournent vers les sites de petites annonces de produits d'occasion pour leurs cadeaux de Noël.

Photo Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Canadiens sont de moins en moins réticents à offrir en cadeaux des produits usagés, qu'ils dénichent entre autres sur des sites comme eBay ou Kijiji. Bien que cette pratique reste marginale, les milléniaux seraient-ils en train de dessiner une tendance ?

NOËL USAGÉ, C'EST POSSIBLE?

Une console de jeux vidéo ? Des jambières de hockey ? Un cendrier vintage sur pattes ? De plus en plus de consommateurs canadiens se tournent vers les sites de petites annonces de produits usagés pour leurs cadeaux de Noël. Les achats du temps des Fêtes ne sont pas marqués que par des visites sur Amazon ou des courses au centre commercial. 

« La moitié des Canadiens commencent à considérer les plateformes de biens usagés comme une source de cadeaux à Noël, indique André Leblanc, directeur marketing de Mediagrif, propriétaire de LesPAC. Il y a encore un petit tabou pour l'usagé, particulièrement pour les cadeaux. Mais là où c'est tempéré, c'est pour les objets qui ont une histoire. Le sac à dos qui a monté le Machu Picchu, les antiquités, le rétrogaming, la vieille cassette... On continue d'acheter la Barbie au Costco, mais dès qu'on touche à une fibre émotive ou quand ça déplace le simple acte de consommation, on voit du mouvement. »

Pour eBay, c'est Noël actuellement ! Le site d'enchères note un achalandage en hausse notable autour de la période des Fêtes. « L'année dernière, le Vendredi fou a été la meilleure journée en ce qui a trait au volume d'achats sur eBay, affirme Andrea Stairs, directrice générale d'eBay Canada. Tandis que le Cyberlundi a été la journée la plus achalandée en matière de trafic sur le site. »

« En 2016, le dimanche précédant le Cyberlundi, 21 h [HNE] fut l'heure la plus achalandée de toute l'année pour ce qui est des achats. » - Andrea Stairs

L'achat moyen à Noël sur eBay se situe à 30 $ pour ceux qui ciblent des jouets, des articles de mode ou de loisirs. « Et à 25 $ au Québec », dit Andrea Stairs.

Chez Kijiji, toutefois, on dit ne pas noter de hausse significative de visites ou de placements d'annonces spécialement durant la période des Fêtes. « C'est plutôt en octobre et en novembre qu'on place des annonces sur l'internet, affirme Kent Sikstrom, responsable des relations avec la communauté de Kijiji. Notre site est utilisé à l'année. Les hausses surviennent dépendant des catégories : l'immobilier davantage l'été, les véhicules récréatifs au printemps... »

« UNE PETITE PARTIE » DES CADEAUX

Reste que plus du quart (27,1 %) des Canadiens ont donné un bien d'occasion en cadeau au cours des 12 derniers mois, selon le rapport 2017 de l'Indice Kijiji de l'économie de seconde main de l'Observatoire de la consommation responsable.

« Mais ça reste une petite partie de tous les cadeaux achetés, lit-on. Autour de 13 % des gens disent que ça représentait moins de 10 % des cadeaux offerts dans l'année. Et 15,8 % l'ont fait pour plus de la moitié de tous leurs cadeaux. »

Les enfants ne se formaliseraient pas d'un jouet ayant appartenu à un autre gamin. Tant qu'ils l'obtiennent sous le sapin !

« Plus que jamais pour les milléniaux, le seconde main est dans les moeurs. Le coût de la vie est élevé. C'est un bon recours pour qu'elle soit abordable. Ça n'a plus de connotation négative. La qualité peut y être associée.» - Kent Sikstrom, responsable des relations avec la communauté de Kijiji

« Les consommateurs se rendent compte qu'ils n'en ont pas forcément pour leur argent en achetant du neuf, juge Isabelle Dauphin, conseillère budgétaire de l'Association coopérative d'économie familiale (ACEF) de l'est de Montréal. C'est aussi une question économique et environnementale. Il est donc rendu acceptable pour Noël de se tourner vers l'usagé. Avant, c'était réservé uniquement aux gens à moindre revenu. Plus maintenant. C'est valorisant de participer à cette décroissance de consommation. »

En 2016, on calcule que les gens ont récolté en moyenne 1037 $ en vendant des choses sur des sites comme Kijiji. Et qu'ils ont épargné 843 $ en achetant d'occasion. « La classe moyenne et plus aisée utilise des plateformes comme LesPAC, affirme André Leblanc. Il y a une intelligence de consommation qui se manifeste en y accédant. Les principales raisons évoquées ? Pour faire des économies, diminuer leur empreinte environnementale et faire des trouvailles. »

DES BIENS USAGÉS PLUS POPULAIRES QUE D'AUTRES

Certains objets se revendent mieux que d'autres par l'entremise des plateformes en ligne. Et les achats répondent à des besoins différents selon les périodes de l'année.

SUR KIJIJI

Étonnamment, les jouets ne sont pas les objets les plus convoités à Noël sur la plateforme Kijiji aux 6,3 millions d'annonces. La palme revient aux catégories meubles, instruments de musique et équipements de sports et d'exercice. « Les jeux vidéo se situent dans le top 12, constate Kent Sikstrom, responsable des relations avec la communauté de Kijiji. Et les jouets pour enfants, dans le top 14. Car ce n'est pas dans ces catégories qu'on pense sauver le plus d'argent. » Dans celles mentionnées ci-haut, on économise en moyenne 2,7 fois sur les plateformes d'occasion.

SUR EBAY

Chez eBay, on note des recherches élevées pour les jouets Hatchimals, les consoles de jeux, les gadgets électroniques comme les drones, les articles de mode (gants en cuir, foulards en cachemire) et les téléphones intelligents et leurs accessoires. « En général, l'électronique (consoles, téléphones, ordinateurs) et les équipements sportifs sont très populaires pour LesPAC », estime pour sa part André Leblanc, directeur marketing de Mediagrif.

DÉPENSES OBLIGÉES

L'achat d'occasion est lié à des moments importants de l'année. « Il y a les Fêtes ou encore l'été avec les déménagements, les grands ménages, les départs, les nouveaux emplois, énumère Fabien Durif, directeur de l'Observatoire de la consommation responsable. Face à la pression financière des achats de Noël ou autres, les gens, dont beaucoup de milléniaux, doivent trouver des solutions qui correspondent mieux à leur portefeuille. Aussi, les plateformes de petites annonces permettent de moins stresser au niveau de la gestion du temps. »

« UNE MODE »

Les Kijiji et LesPAC ont remis au goût du jour les canaux traditionnels de l'usagé. Les friperies et autres organismes à but non lucratif retombent dans l'oeil des consommateurs. « Il y a une mode pour tout ce phénomène de seconde main, confirme Fabien Durif. Il n'y a plus de gêne à fréquenter les sites et boutiques. Les chercheurs de trésors, ceux qui aiment réparer et d'autres personnes sont prêts à aller vers l'usagé. »

OÙ TROUVER CE QUE L'ON CHERCHE HORS DES SENTIERS DE L'INTERNET?

De nombreuses adresses physiques, tant établies que temporaires, permettent de magasiner au rabais.

D'abord les reconnues Armée du salut, Village des valeurs et Renaissance, qui ont plusieurs adresses. « Elles offrent majoritairement des vêtements, chaussures, mais on y trouve beaucoup de vaisselle, des jeux pour les enfants, quelques meubles et des décorations de Noël, énumère Isabelle Dauphin, conseillère budgétaire de l'ACEF de l'est de Montréal. Il existe également des magasins Renaissance Librairie qui n'offrent que des livres usagés. »

Situé sur le boulevard Saint-Laurent, à Montréal, le magasin du Chaînon expose des dons de vêtements, chaussures, meubles et accessoires de maison. De nouveaux articles s'ajoutent chaque semaine.

LES BAZARS

Le blogue d'Ann Émily Grégoire, développeuse de logiciels d'animation 3D de Spiria, recense les repaires des amateurs de trouvailles, dont les bazars de sous-sol d'église.

« On y offre les biens usagés qui sont donnés à la paroisse, écrit-elle. Les articles demeurent en permanence dans le local, et en conséquence, l'acheteur régulier y trouve un aménagement constant, prévisible et une marchandise abondante. Pratique quand on a peu de temps et qu'on cherche un objet précis. »




publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer