Quand votre compte de banque est en retenue

Depuis le 1er août dernier, les clients des banques ont accès plus vite à leur... (PHOTO RYAN REMIORZ, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

PHOTO RYAN REMIORZ, LA PRESSE CANADIENNE

Depuis le 1er août dernier, les clients des banques ont accès plus vite à leur argent. Ottawa a imposé des règles plus strictes sur la période de retenue des chèques.

Mais ces règles ne sont pas encore très connues du grand public. Tout cela intrigue Jeanne-Marie Gingras, une retraitée qui s'étonne de ne pas avoir toujours accès immédiatement aux fonds déposés au début de chaque mois dans son compte à la Banque de Montréal.

Penchons-nous donc sur ces nouvelles règles. Pour les chèques de 1500$ ou moins, la période de retenue maximale est maintenant de quatre jours ouvrables si le client dépose le chèque en succursale, ou encore de cinq jours si le client dépose son chèque à un guichet automatique.

Lorsque le montant est supérieur à 1500$, la période de retenue maximale est de sept ou huit jours ouvrables, selon le mode de dépôt, explique l'Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC).

Avis aux consommateurs dont le budget est serré: les particuliers peuvent désormais avoir accès immédiatement à la première tranche de 100$ en déposant leur chèque en succursale, ou dès le lendemain en le déposant au guichet.

Mais attention, ces règles s'appliquent aux chèques émis au Canada, libellés en dollars canadiens. Autrement, les délais peuvent être beaucoup plus longs: de nombreuses banques retiennent les chèques en devises étrangères ou en provenance d'une institution étrangère jusqu'à 30 jours.

Même pour les chèques en dollars canadiens, la période de retenue peut s'étirer si le chèque est abîmé, si le déposant a ouvert son compte récemment (90 jours), si le chèque a été endossé plusieurs fois, si le chèque a été émis il y a plus de six mois ou si la banque suspecte une fraude.

Par contre, il n'y a jamais de retenue sur les dépôts directs. «Les clients ont automatiquement accès à leurs fonds, à moins que le dépôt ait lieu un samedi ou un dimanche. Dans un tel cas, les fonds sont disponibles seulement le lundi suivant», explique Valérie Doucet, porte-parole de la Banque de Montréal.

C'est probablement la raison pour laquelle Mme Gingras n'a pas eu accès à son argent le jour même du dépôt.

Mme Doucet ajoute que les retraits aux guichets automatiques sont limités à 500$ ou 1000$ par jours, ce qui peut empêcher les clients d'accéder à leurs fonds. Mais ils peuvent toujours obtenir une plus grosse somme en allant en succursale.

D'autres comptes à frais modiques

Dans la chronique de la semaine dernière, nous avons mentionné que la Banque Laurentienne est l'une des rares à offrir un compte bancaire sans frais mensuels. Les transactions payables à la carte sont gratuites si le client maintient un solde minimal de 3000$.

Mais plusieurs autres institutions financières permettent d'éviter les frais bancaires mensuels lorsque les clients gardent un solde minimal dans leur compte. C'est le cas de Desjardins qui offre différents forfaits mensuels qui permettent de réaliser un certain nombre de transactions gratuites pour les clients qui laissent entre 1000 ou 5000$ dans leur compte. «Je suis chez Desjardins et je n'ai pas payé de frais depuis plusieurs années», affirme Éric.

De plus, quelques banques virtuelles comme ING Direct n'imposent aucuns frais et aucun solde minimal dans leur compte-chèques. Les services financiers le Choix du Président ont un compte semblable, mais il n'est pas offert au Québec. «Mais j'utilise leur service depuis 10 ans que je demeure au Québec et je n'ai jamais eu de problème», assure Denis qui s'est inscrit dans une épicerie Loblaws en Ontario. Ensuite, on peut consulter son compte sur l'internet et faire des transactions dans le réseau de la Banque CIBC, assure notre lecteur.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer