Véhicules récréatifs: BRP augmente sa présence américaine

Dans un effort pour se rapprocher de sa... (PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Dans un effort pour se rapprocher de sa clientèle américaine, qui génère plus de 50 % de ses revenus, BRP ouvrira au début de 2018 un nouveau siège social nord-américain au Texas.

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dans un effort pour se rapprocher de sa clientèle américaine, qui génère plus de 50 % de ses revenus, BRP ouvrira au début de 2018 un nouveau siège social nord-américain au Texas. Une vingtaine de postes à Sherbrooke seront ainsi supprimés.

L'annonce ne compromettra pas le statut de siège social mondial du bureau de l'entreprise à Valcourt, a assuré hier le porte-parole de BRP, Sylvain Larocque. Tous les services de finances, de marketing ou de design, entre autres, à l'échelle mondiale continueront d'y être regroupés.

« Les États-Unis sont un marché avec beaucoup de potentiel et nous voulions avoir plus de gens sur le terrain là-bas, a indiqué M. Larocque. Nous n'avions pas vraiment de présence corporative aux États-Unis. »

La décision ne serait « pas du tout liée » à la montée du protectionnisme américain sous l'égide de Donald Trump, a ajouté le porte-parole. L'entreprise dispose déjà de deux usines et d'un centre d'essais aux États-Unis. Selon le dernier rapport annuel de l'entreprise, 50,8 % de ses revenus provenaient des États-Unis.

Le nouvel établissement sera situé à Plano, en banlieue nord de Dallas. Sa création entraînera la suppression d'environ 20 postes dans les bureaux de Sherbrooke de BRP. Les employés touchés seront replacés dans d'autres postes ou seront mis à pied, selon M. Larocque.

« On ne s'attend vraiment pas à beaucoup de licenciements. »




publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer