Exclusif

Financement fédéral du REM: Ottawa attend un rapport d'ici deux semaines

La participation du gouvernement fédéral au REM a... (Image fournie par CDPQ Infra)

Agrandir

La participation du gouvernement fédéral au REM a été jugée essentielle à la réalisation de ce projet de 6 milliards de dollars.

Image fournie par CDPQ Infra

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Ottawa a finalement trouvé une firme pour lui prodiguer des conseils financiers à propos d'un « investissement éventuel » dans le Réseau électrique métropolitain (REM). L'entreprise choisie, la torontoise Blair Franklin Capital Partners, devra faire vite : une première version de son rapport est attendue... dans deux semaines.

Plus tôt cette semaine, La Presse révélait que le gouvernement fédéral ne savait toujours pas s'il allait investir dans le projet de train léger de la Caisse de dépôt, ni sous quelle forme. L'agence PPP Canada a lancé à la mi-février un appel d'offres pour trouver un « conseiller en services bancaires d'investissement » dans le but de l'éclairer dans ce processus.

La firme Blair Franklin Capital Partners, choisie à la fin mars, a plusieurs échéances rapprochées devant elle. Elle devra produire d'ici au 26 avril une version préliminaire du « rapport sur les options d'investissement » et du « modèle d'évaluation financière » qui guideront les choix d'Ottawa.

La version définitive de ces deux documents est attendue au plus tard le 10 mai prochain, soit dans moins d'un mois.

TRENTE ENTREPRISES INTÉRESSÉES

Selon nos informations, 30 entreprises financières majeures, dont la Banque Nationale, RBC, Deloitte, EY et KPMG, avaient demandé des documents en vue de soumissionner à l'appel d'offres. La porte-parole de PPP Canada, Lisa Mitchell, n'a pas été en mesure d'indiquer la valeur du contrat attribué à Blair Franklin Capital Partners, ni la date à laquelle Ottawa confirmera - ou non - sa participation au REM.

« Aucun autre renseignement ne peut être partagé avant la tenue des séances de débreffage avec les soumissionnaires. » - Lisa Mitchell

Selon les documents consultés hier, Blair Franklin Capital Partners devra notamment « prévoir divers scénarios ou paramètres qui pourraient avoir une incidence sur les attentes du gouvernement du Canada à l'égard du rendement du projet dans le modèle d'évaluation ». La firme indique sur son site web avoir prodigué des conseils financiers dans le cadre de plus de 150 transactions depuis 2003.

Fait surprenant, l'énoncé des travaux préparé par PPP Canada précise que les deux rapports, de même que tous les services de consultation subséquents, devront être « en anglais seulement ».

La participation du gouvernement fédéral au REM a été jugée essentielle à la réalisation de ce projet de 6 milliards de dollars. Québec s'est déjà engagé à hauteur de 1,3 milliard et espère une somme équivalente d'Ottawa. Le fédéral compte investir par l'entremise de la Banque de l'infrastructure du Canada, qui devrait être créée d'ici la fin de 2017.




publicité

publicité

publicité

Blogues >

Blogues >

Le blogue immobilier

Le blogue immobilier

Merci, bonsoir

publicité

image title
Fermer